vue avec cadre ; face, recto, avers, avant © 2019 Musée du Louvre / Peintures
dos, verso, revers, arrière ; vue d'ensemble © 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures

Vue des environs de Volterra ; étude d'après nature, en Toscane

Date de création/fabrication : XIXe siècle (1832)
En dépôt : Musée Jeanne d'Aboville, La Fère
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 5742
Autre numéro d'inventaire : LP 155
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Blanc, Alexandre (Châteauneuf, 1793 - Châteauneuf, 1866)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Vue des environs de Volterra ; étude d'après nature, en Toscane
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
A l'avant de la cocuhe picturale, sur étiquette manuscrite "La Fère"
Au revers de la toile, au pochoir, en rouge, sur la toile : "LP/n°155"
Au revers de la toile, au pochoir noir, sur la toile : "MJA 93".
Au revers du cadre, au crayon à papier "(E.F.) / Leblanc Alexandre / Paysage italien"
Au revers du châssis, au marqueur "93", à la craie "Fere"
Etiquette, au revers, sur la toile : "Maison de l'Empereur/Musées Impériaux/n°276, p"
Signature :
Signé, daté en bas à droite sur le rocher : A. LEBLANC/FLORENCE 1832

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,585 m ; Largeur : 0,725 m ; Largeur avec accessoire : 0,795 m ; Hauteur avec accessoire : 0,66 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XIXe siècle (1832)

Données historiques

Mode d’acquisition
achat
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Index

Catégorie

Bibliographie

- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne (éd.). Foucart-Walter, Élisabeth. "Tableaux déposés par le Louvre", Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. V. Ecole française. Annexes et index. Paris, R.M.N., 1986. pp. 194-394. , p. : 289
Dernière mise à jour le 09.01.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances