dos, verso, revers, arrière © 2008 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
vue de dessous © 2008 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2008 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2008 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

aryballe

Date de création/fabrication : 4e quart VIIe s. av. J.-C. (-625 - -600)
Lieu de création : Corinthe
Lieu de découverte : Rhodes
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : AM 1054
Autre numéro d'inventaire : RS 518
Numéro dépositaire : D.08.2.28

description

Dénomination / Titre
Dénomination : aryballe
Ancien titre : Grand aryballe (Cahier des dépôts ; 20 novembre 1908)
Typologie : aryballe globulaire
Description / Décor
Aryballe globulaire à embouchure plate, à anse en ruban. Sur le fond du vase, un petit disque évidé avec point central en relief. Décor de languettes en rosaces sur le plat de l'embouchure. Intérieur de l'embouchure, col et anse peints en noirs. La panse est divisée horizontalement en trois zones, délimitées par un trait incisé. Puis elle est également divisée verticalement en plusieurs bandes en peinture noire, blanche ou rouge, délimitées elles aussi par des traits incisés reliant le col au fond du vase. Peinture qui a viré au brun rouge sur la partie inférieure.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10 cm ; Diamètre : 9,3 cm
Matière et technique
Matériau : argile (Munsell 2.5 Y 8/3)
Technique : incisé = incision, peinture (noire), rehaut blanc (peinture->rehaut), rehaut rouge (peinture->rehaut)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
4e quart VIIe s. av. J.-C. (-625 - -600)
Lieu de création / fabrication / exécution
Corinthe
Lieu de découverte
Rhodes

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1902

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Rennes (France), Musée de Bretagne
Dernière mise à jour le 23.06.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances