face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2002 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2002 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Le songe de saint Joseph

vers 1629
INV 20450
Département des Peintures
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 20450
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Champaigne, Philippe de (Bruxelles, 1602 - Paris, 1674)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Le songe de saint Joseph
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,43 m ; Hauteur avec accessoire : 0 m ; Largeur : 3,1 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIe siècle (vers 1629)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique
Église du couvent des Carmélites, Paris ; saisi à la Révolution ; dépôt des Petits-Augustins, 1794 ; transféré au Louvre, 1796 ; déposé au musée de Bordeaux entre 1803 et 1970.

Commentaire
Peint vers 1629 pour l’église du couvent des Carmélites du faubourg Saint-Jacques à Paris. Philippe de Champaigne a également peint pour cette église, entre 1628 et 1635, une Assomption (Louvre, voir M.I. 333), une Adoration des bergers (musée des Beaux-Arts de Lyon), une Présentation au Temple (musée des Beaux-Arts de Dijon), une Résurrection de Lazare (musée de Grenoble) et une Pentecôte (cathédrale de Saint-Flour, Cantal). L’Adoration des Mages, envoyée au musée de Strasbourg, a été détruite par des bombes incendiaires en 1870 (cf. Kientz, 2011). Le Songe de saint Joseph a d’abord été placé dans la nef en face du choeur des religieuses (cf. Malingre, 1640), puis dans la chapelle Sainte-Thérèse, sur le mur opposé à l’autel (cf. Dezallier d’Argenville (A. N.), 1749). La peinture a été endommagée dans l’incendie du musée de Bordeaux le 7 décembre 1870.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
saisie révolutionnaire
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 1796
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 42, ill.coul., n°79
- Bertinet, Arnaud, Les musées de Napoléon III : une institution pour les arts (1849-1872), Paris, mare & martin, 2015, p. 455
- Kientz, Guillaume, « Philippe de Champaigne c.1630 : a Rediscovered "Pentecost" for the Carmelites in Rue Saint-Jacques, Paris », The Burlington Magazine, Décembre 2011, p. 798
- Lichtenstein, Jacqueline ; Michel, Christian, Conférences de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Tome II.Les conférencesau temps de Guillet de Saint Georges, 1682-1699, Conférences de l'Académie royale de peinture et de sculpture, Paris, Beaux-arts de Paris les éditions, 2008, p. 190
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. III. Ecole française, A-K, Paris, R.M.N., 1986, p. 119, ill. n&b
- Dorival, Bernard, Philippe de Champaigne (1602-1674) : La vie, l'oeuvre, et le catalogue raisonné de l'oeuvre, volume II, Paris, Léonce Laget, 1976, p. 21, p. 403 (n&b), n° 28
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 66
- Thiéry, Luc-Vincent, Guide des amateurs et étrangers voyageurs à Paris ou Description raisonnée de cette ville de sa banlieue et de tout ce qu’elle contient de remarquable, II, 1787, p. 255
- Piganiol de La Force, Jean-Aymar, Description historique de la Ville de Paris, 1765, p. 172
Dernière mise à jour le 14.02.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances