face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2010 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2005 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2010 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 2005 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Le retour de Marcus Sextus

Date de création/fabrication : 4e quart du XVIIIe siècle (1799)
Actuellement visible au Louvre
Salle 702
Aile Denon, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 5180
Autre numéro d'inventaire : C 312
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Guérin, Pierre-Narcisse (Paris, 1774 - Rome, 1833)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Le retour de Marcus Sextus
Description / Décor
coprs d'un homme mort étendu sur un lit, homme assis au bord du lit, lui tient la main; une jeune femme agenouillée au pied du lit, entoure la jambe de l'homme assis en posant sa tête sur son genou.
Inscriptions
Signature :
Signé daté vers le bas à gauche: Guérin F an 7.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,17 m ; Hauteur avec accessoire : 2,82 m ; Largeur : 2,43 m ; Largeur avec accessoire : 2,55 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
4e quart du XVIIIe siècle (1799)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acquis pour 7005 fr. sur le "fond de l'Intendance Générale".
Salon de 1799.
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Charles X
Date d’acquisition
date : 1830
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [Peint] Salle 702 - Salle Daru, néoclassicisme

Bibliographie

- Eloge du sentiment et de la sensibilité. Peintures françaises du XVIIIe siècle dans les collections de Bretagne, cat. exp. (Nantes, musée des Beaux-Arts, du 15 février au 12 mai 2019), Gand, Snoeck, 2019, p. 171
- Figures de l'exil sous la Révolution - De Bélisaire à Marcus Sextus, cat. exp. (Vizille, Musée de la Révolution française, du 24 juin au 26 septembre 2016), Autechaux, IME, 2016, p. 104, 106, coul, p. 104; p. 106, Ill. 45.
- Pomarède, Vincent (dir.), L'Amour et Psyché à Milan: Antonio Canova, François Gérard, cat. exp. (Milan, Palazzo Marino, du 1er décembre 2012 au 13 janvier 2013), Soveria Mannelli, Rubbettino Editore, 2012, p. 34, p. 34, Fig. 11
- O'Brien, David, After the Revolution Antoine-Jean Gros Painting and Propaganda Under Napoleon, The Pennsylvania State University Press-University Park, Pennsylvania, 2008, p. 111, coul, n° 65
- Bordes, Philippe (dir.), Jacques-Louis David : Empire to Exile, cat. exp. (Los Angeles (Etats-Unis), J. Paul Getty Museum, 1er février - 24 avril 2005 ; Williamstown, Mass., Sterling and Francine Clark art institute, 5 juin - 5 septembre 2005), New Haven, Yale University Press, 2005, p. 12
- Bazin, Germain, Théodore Géricault Etude critique, Documents et catalogue raisonné T -VI, I - VI, Paris, La bibliothèque des Arts, 1987 - 1994, p. 24, n&b, Fig. 3
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. III. Ecole française, A-K, Paris, R.M.N., 1986, p. 294, n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 192
- Sterling, Charles ; Adhémar, Hélène, Musée national du Louvre. Peintures. Ecole française. XIXe siècle. A-C, vol. I, Paris, Musées nationaux, 1958, n° 1007
- Brière, Gaston, Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. I.Ecole française, Paris, Musées nationaux, 1924, n° 393
- Villot, Frédéric, Notice des tableaux exposés dans les galeries du Musée Impérial du Louvre. 3ème partie. École française, 1855, n° 277

Expositions

- La révolution Française et l'Europe, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 14/03/1989 - 26/06/1989
Dernière mise à jour le 19.05.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances