applique de chaudron

Epoque / période : orientalisant

Date de création/fabrication : 1e quart VIIe s. av. J.-C. (-700 - -675)
Lieu de création : Grèce de l'Est (?)
Lieu de découverte : Delphes
Numéro d’inventaire
Numéro catalogue : Br 2604
Numéro d'entrée : MND 351

description

Dénomination / Titre
Dénomination : applique de chaudron
Description / Décor
sirène (cheveux, long, parotide, aile, déployé)

Décor : sur dos ; cercle

Etat de l'oeuvre : entier ; épiderme très usé et corrodé.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 7,8 cm ; Largeur : 10,8 cm
Matière et technique
Matériau : bronze
Technique : fonte pleine (coulé = fondu = fonte), incisé = incision (cheveux)
Précision technique : un rivet de fixation dans le cercle ; un rivet de fixation dans chaque aile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : orientalisant

Date de création/fabrication : 1e quart VIIe s. av. J.-C. (-700 - -675)
Lieu de création / fabrication / exécution
Grèce de l'Est (?)
Lieu de découverte
Delphes

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
Date : 1900
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- De Ridder, André. Les bronzes antiques du Louvre. II, Les instruments. [Musée du Louvre]. Paris, E.Leroux, 1915. 269, Disponibilité : http://bibliotheque-numerique.inha.fr/collection/8611-les-bronzes-antiques-du-louvre-tome-2/?n=3. , p. : 102, pl. 94, n° 2604
- Perdrizet, Paul. Fouilles de Delphes. 5 : Monuments figurés. Petits bronzes, terres-cuites, antiquités diverses. 1908. , p. : 81, n° 363

Bibliographie de comparaison

- Amandry, Michel. Études sur les hiéroglyphes hittites. Syria, 1958, 35, , p. : 275-283
- Furtwängler, Adolf ; Curtius, Ernst. Olympia IV. Die Bronzen und die übrigen kleineren Funde von Olympia. 1890. , p. : 116-118, pl. 44
Dernière mise à jour le 10.12.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances