vue d'ensemble © Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1999 Musée du Louvre / Pierre Ballif
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1999 Musée du Louvre / Pierre Ballif

stèle ; inscription

Epoque / période : romain impérial ; antiquité tardive

Date de création/fabrication : IIIe s. ap. J.-C. (?) ; IVe s. ap. J.-C. (?) (200 - 400)
Lieu de création : Sidon = Saïda (?)
Numéro d’inventaire
Numéro catalogue : Ma 3657
Autre numéro d'inventaire : AO 22250

description

Dénomination / Titre
Dénomination : stèle ; inscription
Typologie : stèle à fronton ; tenon
Description / Décor
Décor : fronton (orné de, oves, rais de coeur) ; pilastre (cannelé, chapiteau, ionique)

Etat de l'oeuvre : incomplet-moins sommet du fronton et partie droite du tenon
Inscriptions
Inscription :
épitaphe du pédagogue Catagraphos peinte en rouge entre les pilastres
Langue :
grecque
Nature du texte :
épitaphe (contenu du texte->inscription funéraire)
Onomastique
Catagraphos

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 67 cm ; Largeur : 34 cm ; Profondeur : 14,5 cm
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : bas-relief (sculpture), stuqué, peinture

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : romain impérial ; antiquité tardive

Date de création/fabrication : IIIe s. ap. J.-C. (?) ; IVe s. ap. J.-C. (?) (200 - 400)
Lieu de création / fabrication / exécution
Sidon = Saïda (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date de donation : 1967
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- De Ridder, André, Collection de Clercq. Catalogue publié par les soins de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, IV, Les marbres, les vases peints et les ivoires, IV, Paris, l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1906, p. 47-49, pl. 29, n° 43
Dernière mise à jour le 31.05.2017
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances