face, recto, avers, avant ; vue avec cadre ; vue d'ensemble © 2012 Musée du Louvre
vue avec cadre ; vue d'ensemble ; dos, verso, revers, arrière © 2012 Musée du Louvre
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1971 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 2012 Musée du Louvre
© 2012 Musée du Louvre
© 1971 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)

Mucius Scaevola

Date de création/fabrication : XVIIIe siècle (1700 - 1800)
Artwork recovered after World War II, retrieved by the Office des Biens et Intérêts Privés; to be returned to its rightful owner once they have been identified. Online records of all MNR (‘National Museums Recovery’) works can be found on the French Ministry of Culture’s Rose Valland database.
En dépôt : Musée d'art et d'archéologie du Périgord, Périgueux
Inventory number
Numéro principal : MNR 322
Numéro dépositaire : INV 57 2 7
Artist/maker / School / Artistic centre
Diziani, Gaspare (Bellune, 1689 - Venise, 1767)
Italie École de

Also attributed to:
Inventorié Comme : Tiepolo, Giambattista (Venise, 1696 - Madrid, 1770)

Description

Object name/Title
Titre : Mucius Scaevola
Description/Features
Inscriptions
Inscription :
Etiquettes au revers : "Inv. 57.2.7" "MNR 322/ Tiepolo/ Mucius Scaevola" ; "Réunion des Musées nationaux/ Venise au [XVIIIe siècle]/ Orangerie/ 29 septembre-29.../ Titre de l'oeuvre : Diziani - Mucius Scaevola/ Propriétaire: Périgueux. m/n° de catalogue: 46".
Inscription au revers du cadre: en rouge : "...93 "/ en noir "45928".

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 0,445 m ; Largeur : 0,29 m
Materials and techniques
toile

Places and dates

Date
XVIIIe siècle (1700 - 1800)

History

Object history
Le tableau est acheté en 1944 à Dewanger, Paris, pour 2 000 RM par le Main-Fränkisches Museum de Würzburg (A.M.A.E., carton 274 B 115, et BAK, B 323 564, qui donnent comme acquéreur le Martin von Wagner Museum à Wurtzbourg).
Récupéré en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale, il est enregistré au Central Collecting Point de Munich sous le n° 45928.
Le tableau est attribué au musée du Louvre par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1950.
Il est déposé au musée Granet d'Aix-en-Provence par arrêté du ministère de l'Education nationale du 29 décembre 1953 ; le dépôt est annulé par arrêté du ministère de l'Education nationale du 7 février 1956 ; le tableau est ensuite déposé au musée d'art et d'archéologie du Périgord à Périgueux par arrêté du ministère de l'Education nationale du 23 avril 1957 (57-2-7). Il y est actuellement conservé.
Acquisition details
attribution par l'office des biens privés (MNR)
Acquisition date
date d'arrivée au Musée : 1950
Owned by
Musées Nationaux Récupération

Location of object

Current location
non exposé

Bibliography

- Loire, Stéphane, Peintures italiennes du XVIIIe siècle du musée du Louvre, Paris, Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2017, p. 454-455, 474, 475, 485, ill. n&b p. 454
- Florence Saragoza (dir.), L'art victime de la guerre : destin des oeuvres d'art en Aquitaine pendant la Seconde guerre mondiale, cat. exp. (dans les musées : Agen, Bayonne, Bergerac, Bordeaux, Cadillac, Libourne, Pau, Périgueux, mai-septembre 2012), Bordeaux, Le Festin : ACMA, DL, 2012, p. 106-107, repr. couleurs, n°22
- Lesné, Claude ; Roquebert, Anne, Catalogue des peintures M.N.R., Paris, R.M.N., 2004, p. 15, 558, ill. n&b
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Thiébaut, Dominique (dir.), Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Thiébaut, Dominique, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre. II. Italie, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne et divers, Paris, R.M.N., 1981, p. 288
- Soubeyran, Michel, Le Musée du Périgord. Guide du visiteur, Périgueux, 1974, p. 88
- Zugni-Tauro, Anna Paola, Gaspare Diziani, Venise, Alfieri, 1971, p. 82-83
- Venise au XVIIIe siècle. Peintures et dessins des collections françaises., cat. exp. (Paris, Orangerie des Tuileries, 1971), Paris, 1971, p. 59, repr., n°46
- Pallucchini, Rodolfo, « Il Settecento veneto all’Orangerie », Arte veneta, 25, 1971, p. 323-333, p. 332
Last updated on 30.03.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.