face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2014 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
dos, verso, revers, arrière ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2014 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2000 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; détail © 1980 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Arnaudet/Schormans
© 2014 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2014 Musée du Louvre / Peintures
© 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
© 2000 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1980 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Arnaudet/Schormans

La Sainte Famille avec sainte Anne, mère de la Vierge

Date de création/fabrication : 2e quart du XVIIe siècle (1640)
Actuellement visible au Louvre
Salle 844
Aile Richelieu, Niveau 2
Inventory number
Numéro principal : INV 1742
Autre numéro d'inventaire : MR 948
Artist/maker / School / Artistic centre
Rembrandt, Harmensz. van Rijn dit aussi , Rembrandt (Leyde, 1606 - Amsterdam, 1669)
Pays-Bas dit aussi Pays-Bas, , École de

Description

Object name/Title
Titre : La Sainte Famille avec sainte Anne, mère de la Vierge
Ancien titre : Famille hollandaise dans un intérieur (appellation dans les premiers catalogues du Louvre, 1793)
Autre titre : Le Ménage du menuisier (1799)
Description/Features
Le sens chrétien du tableau a été souvent oblitéré au profit d’une interprétation purement profane : par exemple chez Voyer d’Argenson (cf. Leclair), chez Descamps, dans les premiers catalogues du Louvre (1793 : « Famille hollandaise dans un intérieur » ; 1799 : « Ménage du menuisier », appellation durablement maintenue, cf. Villot), alors que l’aspect religieux de la scène est bien souligné par la présence de sainte Anne selon la tradition médiévale de l’Anna Selbdritt, la Bible qu’elle lit, le joug fabriqué par Joseph, claire allusion biblique (Isaïe, IX, 16) au joug pesant sur Israël mais brisé par le Christ, ou encore le voile que soulève Anne, métaphore de l’Ancien Testament dévoilé et accompli par le Christ (Tümpel).
Quant à l’attribution à Rembrandt, évidente au niveau de l’idée, elle pose problème sur le plan de l’exécution qui peut bien être le fait d’un élève très doué comme Bol, travaillant auprès du maître et fortement influencé par lui, vers 1640.
Le tableau paraît avoir été cintré à l’origine et inséré dans un panneau rectangulaire. L'agrandissement aurait été fait par Colins pour Voyer d’Argenson, donc entre 1749 et 1752. Le Corpus Rembrandt (1989) estime, lui, que le changement de format est survenu entre 1769 et 1772, car le tableau est dit encore « cintré du haut » dans la vente Gaignat (1769) et dessiné comme tel par Saint-Aubin, mais le tableau pouvait être aussi pourvu d’une bordure cintrée et copié par Saint-Aubin dans le cache du cadre.
Inscriptions
Signature :
S.D.b.g. : Rembrandt F. 1640 (signature authentique ?).

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 0,41 m ; Hauteur avec accessoire : 0,57 m ; Largeur : 0,34 m ; Largeur avec accessoire : 0,492 m
Materials and techniques
huile sur bois

Places and dates

Date
2e quart du XVIIe siècle (1640)

History

Object history
? Isaac van Thye ; sa vente, Amsterdam, 22 IV 1711, n° 1 (Rembrandt, Sainte Famille, selon Hoet, I [1752], p. 140, mais sans mention de sainte Anne ni des dimensions ni du support ; selon le Corpus Rembrandt [1989], le tableau Thye serait la grande Sainte Famille de Munich). – Acquis à Amsterdam (peut-être à la vente Thye ?) par la marquis Jean-François Leriget de La Faye (1674-1731) ; légué par ce dernier à la comtesse Jeanne de Verrue (1670-1736), Paris (selon Voyer d’Argenson ; Descamps et Gaignat mentionnent aussi le tableau chez elle) ; léguée par cette dernière à Jean-Baptiste Glucq, baron de Saint-Port (1674-1749), selon Voyer d’Argenson ; Marc-René Voyer d’Argenson, c’est-à-dire Voyer fils (1722-1782), Paris (« Un tableau de Rembrandt représentant un ménage », selon l’inventaire de Voyer d’Argenson, cf. Leclair) ; Louis-Jean Gaignat (vers 1697-1768), Paris (tableau déjà cité en sa possession par Dezallier d’Argenville en 1752 ; également par Descamps en 1754 qui précise qu’il a été chez Voyer avant de passer chez Gaignat) ; sa vente après décès, Paris, 17 II 1769, n° 19 (Sainte Famille ; le cat. cite bien la provenance Verrue ; illustré par G. de Saint-Aubin [1724-1780], exemplaire du cat. de la vente, Petit Palais, Paris, cf. Dacier XI [1921], fac-similé de la p. 27 dudit cat. et p. 66) ; Aubert, sans doute un marchand d’art, pour Louis-César-Gabriel, duc de Choiseul-Praslin (1712-1785), Paris ; gravé en 1772 pour ce dernier par J.-Ph. Le Bas (1707-1783) sous le titre « La Sainte famille » ; vente Choiseul-Praslin, Paris, 18-25 II 1793, n° 41 (La Sainte Famille) ; J.-B. P. Lebrun, marchand d’art à Paris, pour le compte du Muséum (payé et remis seulement en juillet) ; exposé à l’ouverture du Muséum (Louvre) en 1793, cat. n° 290 (cf. Dubreuil).
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Lebrun, Jean-Baptiste-Pierre (achat pour le compte du Muséum)
Acquisition details
achat en vente publique
Acquisition date
date : 1793
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Peintures

Location of object

Current location
Richelieu, [Peint] Salle 844 - Autour de Rembrandt Harmensz van Rijn, dit Rembrandt (1606-1669)

Bibliography

- Spieth, Darius A., Revolutionary Paris and the Market for Netherlandish Art, Vol. 3, Studies in the History of Collecting & Art Markets, Leiden/ Boston, Brill, 2018, p. 62, 191-192, 418, Fig. 82 (coul.)
- Musée du Louvre (dir.), Peinture de genre, cat. exp. (Tokyo, The National Art Center, du 21 février au 1er juin 2015; Kyoto, Kyoto Municipal Museum of Art, du 16 juin au 27 septembre 2015), Tokyo, Nippo Televison Network Corporation, 2015, p. 115, coul, p. 115, n° 32
- Rembrandt Research Project Foundation (dir.), Wetering, Ernst van de, A Corpus of Rembrandt Paintings VI Rembrandt’s Paintings Revisited - A Complete Survey, Berlin, Springer Netherlands, 2014, p. 270, 568, 569, 570, coul, p. 270, 568, n° 173
- Le raccolte del principe Eugenio condottiero e intelletuale. Collezionismo tra Vienna, Parigi e Torino nel primo Settecento. I quadri del Re, cat. exp. (Venaria Reale (Turin): Sale delle Arti, du 5 avril au 9 septembre 2012), Milan, Silvana Editoriale, La Venaria Reale, 2012, p. 114; 122, p. 122, n° 12
- Mottin, Bruno ; Lauwick, Béatrice ; Eveno, Myriam ; Laval, Eric, « Notes sur les tableaux de Rembrandt étudiés au C2RMF depuis 2005 », Technè - La science au service de l'histoire de l'art et des civilisations, 35, Rembrandt - Approches scientifiques et restaurations, 2012, p. 108-121, p. 115-116, p. 116, Fig. 1; 2
- Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Foucart, Jacques, Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Editions Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2009, p. 217, ill. n&b
- Wetering, Ernst van de (dir.), Rembrandt. Quest of a genius, cat. exp. (Amsterdam, Het Rembrandthuis, 1er avril - 2 juillet 2006 ; Berlin, Gemäldegalerie, 4 août - 5 novembre 2006), Zwolle, Waanders, 2006,

Exhibition history

- 25 chefs-d'œuvres du Louvre s'exposent au Puy-en-Velay, regards sur Marie, Le Puy-en-Velay (France), Hôtel Dieu, 11/06/2011 - 03/10/2011
- Rembrandt - The quest of a genius, Berlin (Allemagne), Gemäldegalerie SPMK, 04/08/2006 - 05/11/2006, étape d'une exposition itinérante
- Peinture de genre, Tokyo (Japon), National Art Center, 21/02/2015 - 01/06/2015, étape d'une exposition itinérante
- Peinture de genre, Kyoto (Japon), Municipal Museum of Art, 16/06/2015 - 27/09/2015, étape d'une exposition itinérante
- Rembrandt - The quest of genius, Amsterdam (Pays Bas), Museum het Rembrandthuis, 01/04/2006 - 02/07/2006, étape d'une exposition itinérante
Last updated on 08.09.2020
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.