face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1989 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1989 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier

La Lecture du bréviaire, le soir

vers 1845
RF 1988 53
Département des Peintures
Inventory number
Numéro principal : RF 1988 53
Artist/maker / School / Artistic centre
Spitzweg, Carl (Munich, 1808 - Munich, 1885)
Allemagne École de

Description

Object name/Title
Titre : La Lecture du bréviaire, le soir
Description/Features
Représentation d’un jeune prêtre reconnaissable à son couvre-chef (pliable, pouvant être mis dans une poche) et à son costume noir qui serait celui d’un séminariste ou d’un élève de collège jésuite. Le paysage avec l’Isar au fond situe la scène aux environs de Munich. L’évocation gentiment ironique (détail des choux au premier plan) est bien dans la veine caustique de Spitzweg au moment des controverses déclenchées par la sécularisation des églises en Bavière.
Inscriptions
Inscription :
Au revers, étiquette manuscrite collée sur le châssis : tableau par Karl Spitzweg de Munich – 1808-1885
Signature :
en bas à gauche du monogramme : S et losange entrelacé (typique, en raison de sa forme aplatie, de la période 1845-1850).

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 0,295 m ; Hauteur avec accessoire : 0,44 m ; Largeur : 0,23 m ; Largeur avec accessoire : 0,387 m
Materials and techniques
huile sur bois

Places and dates

Date
2e quart du XIXe siècle (vers 1845)

History

Object history
N° 54 de la liste manuscrite de Spitzweg, 1845 (cf. Wichmann [1991], n° 54 p. 312) ; envoyé au Kunstverein de Strasbourg le 14 V 1845 (cf. Wichmann [1990], p. 298, qui indique le tableau comme non localisé et ne le met pas en rapport avec le R.F. 1988-53). – Selon Daniel C. Ménégoz (comm. écrite du 25 V 1991)
à qui l’on doit la suite de cet historique, acquis à Munich, vers 1850, par Jean-Jacques Bronner (1811-1891), pasteur strasbourgeois, alors vicaire à l’église luthérienne Saint-Nicolas de Strasbourg, par la suite directeur du collège Saint-Guillaume de cette ville (Bronner aurait pu voir le tableau exposé au Kunstverein de Strasbourg et l’acheter par la suite à Munich) ; son neveu, Alphonse-Ernest Aufschlager (1840-1914), riche négociant strasbourgeois, puis l’épouse de ce dernier, Lucile Aufschlager (1853-1924), née Broistedt ; transmis en 1925 au neveu du couple Aufschlager, le pasteur Fernand Ménégoz (1873-1945), théologien et pasteur à Strasbourg (rédacteur de l’étiquette collée au verso) ; son fils aîné, Daniel C. Ménégoz, ingénieur civil des Mines, Garches ; Chenkier, antiquaire, Strasbourg ; acquis de ce dernier à l’occasion du passage du tableau en douane pour exportation à Munich, en vue d’une vente publique chez Sotheby’s, 1988.

Dessin préparatoire à Dresde (Kupferstich- Kabinett), avec une ville à l’arrière-plan, à mettre en rapport avec une première pensée de la composition du R.F. 1988-53 où figure, sous la couche picturale, cette même ville (révélée par un examen sous lumière infrarouge) et recouverte ensuite par l’artiste. – Esquisse peinte à Schweinfurt (Sammlung Schäfer), cf. Wichmann (2002), n° 187. Autre version figurant à la date de 1845 dans la liste manuscrite dressée par Spitzweg de ses œuvres sous le n° 52 (cf. Wichmann [1991], n° 52 p. 311) : tableau envoyé à Budapest fi mai 1845, passé ensuite à Prague où il aurait été commandé par le duc Franz de Colloredo-Mansfeld pour un prince de l’Église de Budapest, lequel était soutenu par l’archevêque de Salzbourg (cf. Wichmann [1990], p. 298, qui l’identifie à tort avec le R.F. 1988-53) ; cette version n’est pas localisée.
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Antiquités Chenkier (Antiquaire / Marchand d'art ; Vendeur)
Bronner, Jean-Jacques (Acheteur ; Propriétaire) (tableau acquis vers 1850)
Aufschlager, Alphonse Ernest (Propriétaire) (jusqu'en 1914)
Ménégoz, Fernand (Propriétaire)
Acquisition details
achat après arrêt en douane
Acquisition date
date : 1988 (arrêté du 15 décembre)
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Peintures

Location of object

Current location
non exposé

Bibliography

- Foucart-Walter, Élisabeth, « Ecole germanique », dans Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Catalogue des peintures britanniques, espagnoles, germaniques, scandinaves et diverses du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Louvre éditions / Gallimard, 2013, p. 105-158, p. 151, ill. n&b
- Pomarède, Vincent ; Grebe, Anja, Le Louvre. Toutes les peintures, Paris, Skira - Flammarion, 2012, p. 453, ill. coul.
- Wichmann, Siegfried, Carl Spitzweg. Verzeichnis der Werke: Gemälde und Aquarelle, Stuttgart, Besler, 2002, n°188 p. 161-163
- Foucart, Jacques (dir.), Musée du Louvre. Nouvelles acquisitions du Département des Peintures (1987-1990), Paris, R.M.N., 1991, p. 26-28
- Wichmann, Siegfried, Carl Spitzweg. Kunst, Kosten und Konflikte, Propyläen, Francfort-sur-le-Main ; Berlin, 1991, p. 70-73
- Wichmann, Siegfried, « Un tableau de Carl Spitzweg au Louvre: La Lecture du bréviaire le soir », La revue du Louvre et des musées de France, 4, 1990, p. 296-298, p. 296-298

Exhibition history

- Nouvelles acquisitions du département des peintures, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 07/11/1991 - 18/02/1992
- Nouvelles acquisitions du musée du Louvre, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 20/10/1989 - 15/01/1990
Last updated on 24.10.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.