face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2019 Musée du Louvre / Peintures
dos, verso, revers, arrière ; détail marquage / immatriculation © 2019 Musée du Louvre / Peintures
dos, verso, revers, arrière ; détail étiquette © 2019 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2019 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; détail signature © 2019 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; détail © 2019 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1963 Musée du Louvre
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 1963 Musée du Louvre

Conversion du geôlier de saint Paul

1666
Plattemontagne
France, École de
MI 320
Département des Peintures
Inventory number
Numéro principal : MI 320
Artist/maker / School / Artistic centre
Plattemontagne dit aussi Platenberg, Nicolas, Platenberg, Nicolas de (Paris, 1631 - Paris, 1706)
France École de

Description

Object name/Title
Titre : Conversion du geôlier de saint Paul
Description/Features
Inscriptions
Signature :
S.D.b.d.: "Montagne 1666"

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 4,04 m ; Largeur : 3,28 m
Materials and techniques
huile sur toile

Places and dates

Date
XVIIe siècle (1666)

History

Object history
Historique
Offert à la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1666 ; mentionné dans la nef du côté du cloître depuis la croisée du transept entre 1715 et 1728, puis dans la nef côté archevêché depuis la porte d’entrée de 1734 à 1759, enfin dans la chapelle Saint-Nicolas de 1763 à 1793 ; déposé au musée des Monuments français avant 1795 ; envoyé au musée spécial de l’École française au château de Versailles et restauré en 1798 ; restitué à Notre-Dame de Paris en 1802 (dans la chapelle Saint-Georges-et-Saint-Blaise en 1821) ; exposé dans la chapelle Sainte-Geneviève et restauré par Capados Pereira en 1844 ; donné par le chapitre de Notre-Dame de Paris au Musée du Louvre en 1862 ; mentionné dans les réserves du Louvre en 1942 ; rentoilé, en assez bon état en 1963.

Commentaire
Prolongeant la tradition des Mays instituée en 1449, les maîtres orfèvres parisiens, membres de la confrérie Sainte-Anne-et-Saint-Marcel, soumirent en 1630 au chapitre de Notre-Dame de Paris leur projet d’offrir tous les 1er mai un tableau monumental sur le thème des Actes des Apôtres (puis des Évangiles) afin d’orner les grands piliers de la nef de la cathédrale (puis bien d’autres emplacements). Deux réductions du May étaient destinées aux deux maîtres orfèvres qui avaient été
chargés de la commande. Soixante-seize grands Mays furent ainsi exécutés entre 1630 et 1707 (il n’y en eut pas en 1683 et 1684 ; pour une étude générale sur les Mays de Notre-Dame, cf. Auzas, 1949, Notter, 1999, et en dernier lieu Bastet, 2014). Il s’agit ici du May de 1666 présenté par les maîtres orfèvres Médéric de Vaulx et Nicolas de Bonnières. Le sujet est tiré des Actes des Apôtres : « Le geôlier s’étant éveillé, et voyant toutes les portes de la prison ouvertes, tira son épée, et voulut se tuer, s’imaginant que les prisonniers s’étaient sauvés. Mais Paul lui cria à haute voix : Ne vous faites point de mal : car nous voici encore tous. Alors le geôlier ayant demandé de la composilumière, entra dedans ; et tout tremblant se jeta aux pieds de Paul et de Silas ; et les ayant tirés de ce lieu-là, il leur dit : Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? Ils lui répondirent : Croyez au Seigneur Jésus, et vous serez sauvé, vous et votre famille. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, et à tous ceux qui étaient dans sa maison. Et les ayant pris à cette même heure de la nuit, il lava leurs plaies ; et aussitôt il fut baptisé
avec toute sa famille » (Act, 16, 27-33). Plattemontagne a ordonné la composition autour des deux figures principales : saint Paul debout et son geôlier prosterné devant lui. Les diverses expressions des personnages mettent en valeur ce groupe central, de même que l’arche monumentale de la prison dans le registre
supérieur. Deux modelli (ou réductions) sont passés en vente publique : le premier à la vente Seligman à Londres en 1939 (huile sur toile ; 43 × 39 cm) ; le second à la vente à l’hôtel Drouot à Paris le 16 octobre 2002 (huile sur toile ; 77,4 × 62,2 cm ; cf. Kazerouni et Lanoë, 2007). Trois dessins en relation sont connus : le
premier conservé à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts (pierre noire, sanguine et rehauts de blanc ; 27,3 × 37,6 cm ; inv. Mas 823) ; le deuxième conservé au Metropolitan Museum à New York (pierre noire et sanguine avec rehauts de blanc ; 28 × 42,5 cm ; inv. 1996.97) ; le troisième conservé au musée Cerralbo à Madrid (pierre noire et sanguine avec rehauts de blanc ; 23,2 × 15,5 cm ; inv. 07998). Le May a été gravé par Louis Barbery et Nicolas Henri Tardieu (entre 1737 et 1742) (N. Milovanovic, 2021).
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Acquisition details
don
Acquisition date
date de donation : 1862
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Peintures

Location of object

Current location
non exposé

Bibliography

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 176, ill.n&b, n°399
- Bastet, Delphine, Les Mays de Notre-Dame de Paris, 1630-1707, Paris, Arthena, 2021, p. 300-303, repr.n&b
- Loire, Stéphane, « De Notre-Dame à Arras : l'odyssée des Mays depuis la Révolution », dans Notter, Annick (dir.), Les Mays de Notre-Dame de Paris, Arras, 1999, p. 78-89, p. 89, note 23, 91, ill. 67 n&b
- Cantarel-Besson, Yveline, Musée du Louvre (janvier 1797-juin 1798). Procès-verbaux du Conseil d'administration du "musée central des Arts", Paris, R.M.N., 1992, p. 290
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française, L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 140, ill. n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : II, M-Z, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 47, 210, fig. 647, n° 647
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 299
- Auzas, Pierre-Marie, « Les Grands Mays de Notre-Dame », dans Gazette des Beaux-Arts juillet/septembre, 1949, p. 177-200, p. 188
- Stein, Henri, Etat des objets d'art placés dans les monuments religieux et civils de Paris au début de la Révolution française publié d'après des documents inédits, Paris, 1890, p. 30
- Piganiol de La Force, Jean-Aymar, Description historique de la Ville de Paris, 1765, p. 312
Last updated on 22.06.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.