Saint Paul recevant les adieux des prêtres éphésiens.

1705
Galloche, Louis
France, École de
MI 310
Département des Peintures
Inventory number
Numéro principal : MI 310
Artist/maker / School / Artistic centre
Galloche, Louis (Paris, 1670 - Paris, 1761)
France École de

Description

Object name/Title
Titre : Saint Paul recevant les adieux des prêtres éphésiens.
Description/Features
Inscriptions
Inscription :
Inscr.b.m. (référence aux Actes des Apôtres et noms des deux marchands orfèvres donateurs) : Act.Ch. XX.Mrs Jean B.Hannier et Alexre Le Noir. Ex voto. May de 1705 à Notre-Dame de Paris.
Signature :
Signé et Daté en bas à droite.: L.Galloche pinxit 1705. Inscription en bas au milieu.( référence aux Actes des Apôtres et noms des deux marchands orfèvres donateurs) : Act. Ch. XX.Mrs Jean B. Hannier et Alexandre Le Noir.Ex voto. May de 1705 à Notre-Dame de Paris.

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 4,2 m ; Hauteur avec accessoire : 0 m ; Largeur : 3,35 m
Materials and techniques
huile sur toile

Places and dates

Date
1e quart du XVIIIe siècle (1705)

History

Object history
Historique :
Offert à la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1705 ; mentionné dans la nef du côté du cloître depuis la porte d’entrée entre 1715 et 1728 ; restauré en 1732 ; mentionné dans la nef du côté de l’archevêché depuis la porte d’entrée de 1734 à 1793 ; restauré en 1791 ; déposé au musée des Monuments français en 1793; remis au Musée central des arts entre 1796 et 1797 ; envoyé au musée spécial de l’École française au château de Versailles en 1797 ; transféré à Notre-Dame de Paris en 1802 ; restauré en 1844 par Capados Pereira ; donné par le chapitre de Notre-Dame de Paris au Musée du Louvre en 1862 ; mentionné dans les réserves du Louvre en 1940 et 1963 (en assez bon état en 1963 mais quelques zones écaillées à gauche, chancis empêchant la lisibilité ; consolidé en 2002.

Commentaire :
Prolongeant la tradition des Mays instituée en 1449, les maîtres orfèvres parisiens, membres de la confrérie Sainte-Anne-et-Saint-Marcel, soumirent en 1630 au chapitre de Notre-Dame de Paris leur projet d’offrir tous les 1er mai un tableau monumental sur le thème des Actes des Apôtres (puis des Évangiles) afin d’orner les grands piliers de la nef de la cathédrale (puis bien d’autres emplacements) ; deux réductions du May étaient destinées aux deux maîtres orfèvres qui avaient été chargés de la commande ; soixante-seize grands Mays furent ainsi exécutés entre 1630 et 1707 (il n’y en eut pas en 1683 et 1694 ; pour une étude générale sur les Mays de Notre-Dame, cf. Auzas, 1949, Notter, 1999, et en dernier lieu Bastet, 2014) ; il s’agit ici du May de 1705 présenté par les maîtres orfèvres Alexandre Lenoir et Nicolas Hannier. Le tableau représente une scène de la vie pastorale des premiers fidèles, saluent respectueusement Saint-Paul lors de son départ d’Ephèse. Le fidèle du XVIIIe siècle est ainsi invité à se soumettre à une « ardeur semblable à celle que montre Saint-Paul à satisfaire aux ordres de Dieu » (Explication [1715], l.64-65). Le May de 1705 propose d’envisager l’Eglise primitive comme une marche à suivre, thème est vogue dans l’imaginaire ecclésiastique du XVIIIe siècle, illustré par Bruno Neveu qui parle d’un « désir utopique d’un retour à l’antique, à la fois archaïsant et novateur, qui ramènerait le christianisme à la vigueur intacte de son adolescence » (Neveu, 1994, p. 335). Le tableau de Galloche qui aurait été réalisé en vingt et un jour selon les Mémoires du peintre, lu à l’Académie de peinture le 4 juillet 1767, respecte les préceptes académiques alors en vigueur : les quatre personnages principaux sont mis en scène sur le perron, au premier plan. Le reste de la composition, grâce à cette construction semble attirée par la scène centrale du tableau qui se concentre sur les figures de Paul et des trois prêtres. L’aspect documentaire de l’œuvre est également à souligner : en effet, les colonnes qui encadrent la scène sont de style ionique, répondant à la présence de la ville d’Ephèse, en Ionie. Enfin, les coloris lumineux et assumés de l’œuvre nous plongent dans le XVIIIe siècle français.
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Acquisition details
don
Acquisition date
date de donation : 1862
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Peintures

Location of object

Current location
non exposé

Bibliography

- Bastet, Delphine, Les Mays de Notre-Dame de Paris, 1630-1707, Paris, Arthena, 2021, p. 374-376, repr. n&b
- Loire, Stéphane, « De Notre-Dame à Arras : l'odyssée des Mays depuis la Révolution », dans Notter, Annick (dir.), Les Mays de Notre-Dame de Paris, Arras, 1999, p. 78-89, p. 89, note 23
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. III. Ecole française, A-K, Paris, R.M.N., 1986, p. 265, ill. n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : I, A-L, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 136, 272, fig. 290, fig.290
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 171
- Saunier, Ch, "Galloche", in Dimier, l, Les peintres français du XVIII siècle., I, "Galloche", in Dimier, l, Les peintres français du XVIII siècle., Paris, 1928, n° 4
Last updated on 30.06.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.