© Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre

Renaud dans les bras d'Armide, d'une tenture de Renaud et Armide

1635 / 1650 (2e tiers du XVIIe siècle)
Lieu de création : France (Europe)
OAR 522
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Artwork recovered after World War II, retrieved by the Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP); to be returned to its rightful owner once they have been identified. Online records of all MNR (‘National Museums Recovery’) works can be found on the French Ministry of Culture’s Rose Valland database.
Actuellement visible au Louvre
Salle 519
Aile Richelieu, Niveau 1
Inventory number
Numéro principal : OAR 522
Artist/maker / School / Artistic centre
Vouet, Simon (Paris, 1590 - Paris, 1649), Peintre ; Cartonnier, D'après
France Île-de-France Paris Atelier de tissage, ?
Manufacture d'Amiens Atelier de tissage, ?

Description

Object name/Title
Titre : Renaud dans les bras d'Armide, d'une tenture de Renaud et Armide
Type of object
panneau
Description/Features
Sur le seuil d'un palais à l'antique, qui se développe sur un jardin, se trouve un pavillon à arcades au fond et une colonnade en perspective vers le centre. Renaud, à droite, est étendu dans les bras d'Armide, et lui tend un miroir ; quatre amours les entourent ; une draperie est suspendue dans le coin supérieur de ce même côté. A gauche, Charles et Ubald, se dissimulant derrière un tronc d'arbre, contemplent la scène. Bordure écusson. Renommée, amours cartouches et rinceaux.

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 307 cm (dimensions de l'inventaire) ; Longueur : 510 cm (dimensions de l'inventaire) ; Longueur : 500 cm (longueur inférieure)
Materials and techniques
Technique : tapisserie = tapisserie sur métier (techniques textile)
Matériau : laine (chaines et trames)
Matériau : soie (trames)

Places and dates

Date
Epoque / période : Louis XIII (1610-1643) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1635 - 1650
Place of origin
France (Europe)

History

Object history
L'identification de l'OAR 522 a été possible en croisant plusieurs sources :
-L'OAR 522 a pu être identifié comme provenant de la collection d'Hermann Goering à partir de l'inventaire des tapisseries d'Hermann Goering où face à la photographie en noir et blanc de l'OAR 522, se trouve son descriptif succinct : « Ta 81, Brüssel um 1650, Susanna im Bade, 3 : 5 m - Einsatzstab - Rosenberg, Paris, Dr Kuntze, Dez 1941 ». - Le document concernant le « claim N° 25.526F », juin 1952 : « [...] Ce claim a été établi après les recherches faites au Central Collecting Point de Münich en collaboration avec Fräulein Böhm à l'aide des identifications nouvelles tirées du catalogue Göring. [...] N°5. Quant au N°5, la tapisserie représentant « Suzanne au bain », acquise par l'Einsatzstab à Paris. Il paraît extrêmement curieux qu'une telle indication portée sur le catalogue de Göring puisse être contestée. D'ailleurs elle fut acquise par le Dr. Kuntze de l'E.R.R. qui est en ce moment à Münich et qui pourrait être interrogé, bien que les indications du catalogue Göring soient absolument suffisantes pour certifier l'origine française de la tapisserie ». -L'OAR 522 figure sur le procès-verbal américain de restitution du 4 novembre 1952 : « Allied control Autority Reparation, Delivery and Restitution Directorate Receipt for Cultural Objects [...] N°8 ; Munich N° 199133/3 ; Description : Paris ab 1650 (Rafael v d Planken) : Tapestry with scene from story of Rinaldo and Armida : wool/silk, 505 x 310 cm undamaged ; Restitution to : France ». -La tapisserie est répertoriée dans l'inventaire détaillé du douzième convoi en provenance de Baden-Baden, le 12 janvier 1953 : « N° d'ordre : 23 ; Auteur : Paris, vers 1650 ; Description : Suzanne au bain, Tapisserie en laine et soie, Dim : 505 x 310 cm ; Prix Frcs : 500.000 ; Observations : Confisqué ou acquis par l'E.R.R en Décembre 1941 ». La somme indiquée sur ce document, 500.000 Frcs n'est pas un prix de vente, mais probablement une valeur d'assurance donnée à la tapisserie lors de son retour en France. Deux documents mentionnent ce montant : l'inventaire détaillé du douzième convoi en provenance de Baden-Baden (cf ci-dessus) et un certificat d'expédition spéciale du 2 janvier 1953. -La tapisserie figure dans la liste récapitulative des restitutions à la France (propriétaire inconnu) établie par la TVK en 1962 : « Paris, um 1650, Planken, R.v.d. ; Die Geschichte von Rinaldo und Armida umarmt, Wolle Seide, 505 : 310 ; Dez. 1941 von Kuntze (Einsatzstab Rosenberg) Paris an H. Göring (TA Kartei) ». La dénomination de cette tapisserie dans l'inventaire de la collection Goering et dans les documents de restitution est « Suzanne au bain », mais cette oeuvre est reconnue aujourd'hui pour être une scène de « L'histoire de Renaud et Armide ». La tapisserie « Histoire de Renaud et Armide » provient, d'après une annotation (Fenaille I, 236, voir Génèse) trouvée dans l'inventaire Objets d'art Récupération, de la collection Lowenfeld. La tapisserie a été confisquée par l'E.R.R en décembre 1941. Le Dr Friedrich Franz von Kuntze, membre actif de l'E.R.R, s'occupa particulièrement du dossier. Son nom apparaît sur l'inventaire des tapisseries d'Hermann Goering. On ne possède pas d'élément sur le transfert de cette tapisserie en Allemagne. Il est possible qu'elle ait été envoyée à Carinhall, résidence de Goering près de Berlin, où il rassemblait ses collections. Au moment de la débâcle allemande, Goering fit envoyer ses collections en train spécial, convoyées par Andréas Hofer à Neuhaus (près de Nuremberg), les 23 février et 13 mars 1945, puis à Berchtesgaden le 13 avril 1945. C'est là, que la septième US Army se saisit de l'ensemble de la collection. Puis la tapisserie fut envoyée au Central Collecting Point de Munich, et enregistrée sous le numéro 1 9.915/3. La tapisserie ne fut réclamée que tardivement, après juin 1952. Il s'agit de la deuxième campagne de réclamation de tapisseries françaises, réalisée après que Rose Valland se fut procuré les pages de l'inventaire photographique des tapisseries d'Hermann Goering. Rose Valland obtient la relaxe de la tapisserie et son retour en zone française à Baden-Baden, en novembre 1952. Celle-ci avait été restituée par le Central Collecting Point de Munich au Central Collecting Point de Baden-Baden le 4 novembre 1952. La tapisserie est rapatriée vers Paris le 12 janvier 1953 par le douzième convoi en provenance de Baden-Baden. Après des recherches infructueuses effectuées par les services de la commission de Récupération Artistique pour retrouver son propriétaire, cette tapisserie a été inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Retenue lors de la huitième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 juin 1953, la tapisserie a été prise en charge par la direction des musées de France ; elle a été confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art). Elle a ensuite été inscrite dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 522. La tapisserie est actuellement exposée dans les salles du département des Objets d'art (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Acquisition details
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Owned by
Musées Nationaux Récupération

Location of object

Current location
Richelieu, [OArt] Salle 519 - Effiat, Hors vitrine
Last updated on 19.10.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.