© 1990 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1990 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 1990 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1990 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Triptyque dit " Triptyque Harbaville" : Déisis et saints

Epoque / période : dynastie Macédoniens (867-1057) (Byzance->époque byzantine (457-1453))

Date de création/fabrication : 940 - 960 (attribution d'après style)
Groupe Romanos, Atelier de
Lieu de création : Constantinople (Byzance)
Actuellement visible au Louvre
Salle 501
Aile Richelieu, Niveau 1
Inventory number
Numéro principal : OA 3247
Artist/maker / School / Artistic centre
Groupe Romanos Atelier de

Description

Object name/Title
Titre : Triptyque dit " Triptyque Harbaville" : Déisis et saints
Type of object
triptyque
Description/Features
Le triptyque comporte deux volets qui se referment sur la partie centrale. Lorsqu'il est ouvert, la partie centrale, sculptée en très fort relief, offre deux registres superposés, séparés par un bandeau à décor de palmettes et de fleurons alternés. Au registre supérieur, le Christ trône entre la Vierge et saint Jean-Baptiste, tous deux debout de chaque côté, et tournés vers lui pour former la traditionnelle Déisis, la prière d'intercession pour l'Humanité. Au dessus du trône, deux anges en buste s'inscrivent dans des couronnes végétales rehaussées d'étoiles. Ils sont anonymes à la différence de tous les autres personnages du triptyque, identifiés par les inscriptions gravées. En dessous de la Déisis prennent place cinq apôtres : Pierre au centre, Paul et André à sa gauche, et, à sa droite Jean Evangeliste et Jacques. Deux bandeaux enferment la partie centrale. Sur celui du haut, trois petits médaillons contiennent chacun un buste : il s'agit de trois prophètes, Elie, placé au-dessus du Christ, Jéremie, à gauche, et Isaïe, à droite. Les volets se divisent en trois registres : des saints en pied, aux registres supérieur et inférieur, et des saints en buste, inscrits dans des médaillons, au registre médian. Lorsque le triptyque est fermé, le revers des volets offre la même composition en trois registres superposés de deux personnages. L'identification des saints repose sur les inscriptions gravées, et chacun a été figuré selon le type auquel il appartient, les soldats en cuirasse et manteau militaire, les martyres portant la chlamyde et tenant la croix, les guérisseurs ayant en outre leur boîte médicinale, et les évêques dans le costume de leur charge.
Au revers de la partie centrale, la croix latine, dont les bras, s'élargissant se terminent par des bouterolles, est agrémentée, à la croiseé et aux extrémités des traverses, de grosses rosaces. Elle se détache sur un fond semé de vingt quatre étoiles. Elle est flanquée des lettres IC XC/NI KA qui proclament : "Jésus-Christ est vainqueur". Vers la croix s'inclinent, de part et d'autre, deux cyprès dans lesquels s'ébattent des oiseaux, l'un enroulé d'une vigne, l'autre d'un lierre. Aux pieds des arbres, au milieu des buissons (branches d'olivier), des fleurs et des fruits, se cachent des animaux : lion, perdrix, lièvre. C'est une vision de jardin du Paradis où la croix est source de Vie.
Inscriptions
Inscription :
IC XC/NI KA ("Jésus-Christ est vainqueur" au revers)
inscriptions gravées identifiant les saints personages

Physical characteristics

Dimensions
Longueur : 28,2 cm ; Hauteur : 24,2 cm ; Hauteur : 21,7 cm ; Largeur : 14,2 cm ; Epaisseur avec accessoire : 1,2 cm ; Largeur : 6,9 cm ; Epaisseur : 2,5 cm
Materials and techniques
Matériau/Technique : bas et haut relief, traces de polychromie (dorure et peinture rouge)
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Places and dates

Date
Epoque / période : dynastie Macédoniens (867-1057) (Byzance->époque byzantine (457-1453))

Date de création/fabrication : 940 - 960 (attribution d'après style)
Place of origin
Constantinople (Byzance)

History

Acquisition details
achat
Acquisition date
date : 1891
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Location of object

Current location
Richelieu, [OArt] Salle 501 - Charlemagne, Vitrine 10 Harbaville

Bibliography

- Olçer, Nazan (dir.), De Byzance à Istanbul : un port pour deux continents, cat. exp. (Paris, galeries nationales du Grand-Palais, 10 octobre 2009-25 janvier 2010), Paris, RMN, 2009,
- Gaborit, Jean-René (dir.), Gaborit-Chopin, Danielle ; Durand, Jannic ; Gaborit, Jean-René, L'art roman au Louvre, [Collection "Trésors du Louvre"], Paris, Fayard / Musée du Louvre, 2005, p. 42, fig. 24
- Durand, Jannic ; Durand, Maximilien, « A propos du triptyque "Harbaville" : quelques remarques d'iconographie médio-byzantine », Patrimoine des Balkans, Num. spécial : Voskopojë sans frontières 2004, 2005, p. 133-155, pl. XXIII-XXIV
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, n° 16
- Durand, Jannic (commissaire général) (dir.), Byzance : L'art byzantin dans les collections publiques françaises, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 6 novembre 1992 - 1er février 1993), Paris, Réunion des musées nationaux, 1992, n° 149
- Lafontaine-Dosogne, Jacqueline (dir.), Splendeur de Byzance, cat. exp. (Bruxelles, Musées Royaux d'Art et d'Histoire, 02/10/1982-02/12/1982), Bruxelles, 1982, n° Iv. 8
- Linas, Charles de, « Anciens ivoires sculptés. Le triptyque byzantin de la collection Harbaville, à Arras », Revue de l'art chrétien, 3, 1885, 13-40,

Exhibition history

- Byzantium, 330-1453, Londres (Royaume Uni), Royal Academy of Arts, 25/10/2008 - 25/01/2009
- De Byzance à Istanbul, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 10/10/2009 - 25/01/2010
- L'histoire d'Istanbul, Istanbul (Turquie), Sakip Sabanci museum, 04/06/2010 - 04/09/2010
Last updated on 02.02.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.