© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Nécessaire astronomique

1550 / 1575 (3e quart du XVIe siècle)
Lieu de création : France (Europe) (?)
OA 3998
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Inventory number
Numéro principal : OA 3998
Artist/maker / School / Artistic centre
Anonyme Fabricant, facteur

Description

Object name/Title
Titre : Nécessaire astronomique
Type of object
nécessaire astronomique
Description/Features
"Le nécessaire de forma hexagonale [et dont les deux éléments sont reliés, à l’arrière par une charnière, et à l’avant, par un crochet de fermeture] possède sur ses faces :
Face I a :
- Un nocturlabe avec, au centre, un disque mobile gravé d’une échelle de deux fois douze heures (1-12 X 2) auxquelles correspondent autant de dents pour lire l’heure la nuit ; un index, au niveau du numéro 12, permet de positionner le disque sur les échelles calendaire et zodiacale suivant la date d’observation. Les signes de l’échelle zodiacale sont désignés par leur nom en latin et par leur symbole (divisés en parties de 2 degrés, numérotées 10, 20, 30) ; les mois de l’échelle calendaire ont leur nom abrégé en latin (avec à° Aries = 11 mars, selon le calendrier julien, et des graduations de 2 jours, numérotées 10, 20, 28, 10, 20, 30 ou 10, 20, 31). Un orifice central sert à viser l’étoile Polaire, tandis qu’un bras articulé (avec la mention « INDEX ») donne l’heure sur le cercle denté en alignant cette étoile avec la constellation de la Petite Ourse (la date au niveau de la charnière est celle du 13 octobre). Sur le disque mobile figure aussi un "aspectarium". Ce disque pourrait encore servir à convertir l’heure mesurée à la lumière de la Lune en heure commune : il porte, en effet, une échelle horaire (4-12-8, avec la mention « HORÆ LUNARES »), et il est percé d’un oculus pour voir les phases principales de la Lune (inscrites au-dessous) ainsi qu’une fenêtre qui donne l’âge correspondant (échelle de vingt-neuf parties et demi). Néanmoins aucune échelle d’heure commune ne correspond sur la tablette pour donner le résultat.
Face I b :
- Dans un cadre circulaire, une liste des latitudes (en degrés) de douze villes européennes entourées de cuirs et surmontées des armoiries de France ainsi que de la devise de Charles IX.
Face II a :
- Une boussole avec, sur son fond, un papier de couleur bleue inscrit d’une rose des vents dorée à trente-deux directions, dont huit sont désignées par les initiales ou le symbole des vents méditerranéens correspondants. L’aiguille a la forme d’une flèche ;
- Autour de la boussole, une échelle de quatre fois 90 degrés (en divisions de 2 degrés, numérotées de dix en dix, 10-90-10 X 2), accompagnée des noms des huit vents méditerranéens (avec, à la place de Lebechio, « Garbino ») et des noms de directions mélangeant le français et l’anglais sans correspondre aux réelles directions de la rose des vents : « NORTH / NORTH EST / OVEST / EST SV EST / SV / SV OVEST / EST / NORTH OVEST ».
Face II b :
- Au centre, une alilade à pinnules ;
- Dans la moitié supérieure d’un cadre circulaire, une double échelle des heures inégales qui s’utilise avec l’alilade en pointant le Soleil (1-12). Elle est décorée d’un soleil, et porte l’inscription « HORÆ INEQVALES » ;
- Dans la moitié inférieure du même cadre, un carré des ombres (pour mesurer avec l’alilade les hauteurs ou les distances suivant le principe des triangles semblables). Il est divisé en quatre fois douze parties (numérotées 3, 6, 9, 12) et porte les mentions, « VMBRA RECTA / VMBRA RECTA », au lieu de "Umbra recta / Umbra versa" ;
- Aux six coins, des motifs de feuillage. […]
Certains noms mélangeant le français et l’anglais des huit directions autour de la boussole sont interchangés, l’appellation du carré des ombres est incorrecte et la table de conversion des heures à la Lune en heures communes ne peut fonctionner. " (Frémontier-Murphy, 2002)
Inscriptions
Inscription :
les armes de France (gravée sur le revers du couvercle)
"PIETATE ET IVSTITIA" (devise de Charles IX, gravée sur le revers du couvercle, sur une banderole passant à travers deux colonnes torses couronnées)

Physical characteristics

Dimensions
Longueur : 10 cm ; Epaisseur : 1,8 cm (nécessaire fermé)
Materials and techniques
Matériau/Technique : Alliage cuivreux doré, verre, papier peint, acier
Matériau : alliage cuivreux (doré)
Matériau : verre
Technique : techniques papier peint
Matériau : acier

Places and dates

Date
Epoque / période : Renaissance (Occident)

Date de création/fabrication : 1550 - 1575
Place of origin
France (Europe) (?)

History

Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Acquisition details
legs
Acquisition date
date : 1897
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Location of object

Current location
Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi

Bibliography

- Frémontier-Murphy, Camille, Les Instruments de mathémathiques, XVIe-XVIIIe siècle : cadrans solaires, astrolabes, globes, nécessaires de mathématiques, instruments d'arpentage, microscopes, RMN, Paris, 2002, p. 154-156, N°87

Exhibition history

- Louvre Abu Dhabi, sixième accrochage, Abu Dhabi (Externe, Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi, 01/07/2022 - 30/06/2023
- Louvre Abu Dhabi, cinquième accrochage, Abu Dhabi (Externe, Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi, 01/07/2021 - 30/10/2022
Last updated on 08.12.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.