RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN
Inventory number
INV 156, Recto
Former inventory number:
NIII 7938
MA 7444
Catalog number:
Inventaire italien, t. IX FV 43
Handwritten inventory reference:
vol.1, p.25
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artist/maker / School / Artistic centre
Bandinelli, Baccio (1493-1560)
Ecole florentine

Formerly attributed to:
BANDINELLI Baccio, attribué à

Possible attribution:
BANDINELLI Baccio, copie d'après
(V. Bush, 1950)

Description

Object name/Title
Hercule
Type of object
Dessins
Description/Features
Commentaire :
Rangé parmi les feuilles des maîtres italiens inconnus par Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été attribué à Baccio Bandinelli par F. Reiset (Inv. ms). L'attribution à Bandinelli a été confirmée en 1987 (voir note ms sur le fac-similé de l'Inv. ms F. Reiset, Louvre, Cabinet des Dessins). Pour V. Bush ('Bandinelli's 'Hercules and Cacus' and Florentine traditions', dans 'Memoirs of the American Academy in Rome, XXXV. Studies in Italian Art and Architecture, 15th through 18th Centuries', Rome, 1980, p. 179, note 68), il s'agirait d'une dérivation de la statue d'Hercule et Cacus', érigée en 1534 sur la terrasse devant le Palazzo Vecchio de Florence, à côté du 'David' de Michel-Ange. Dans un premier moment, R. B. Ward ('Baccio Bandinelli as a draughtsman', thèse de l'Université de Londres, 1982, n° 359) a cru qu'il pouvait s'agir d'une copie ancienne d'après un dessin perdu pour ce monument. En 1988 (cat. exp. Baccio Bandinelli, 1493-1560: Drawings from British Collections. Second Sotheby Fitzwilliam exhibition, Cambridge, Fitzwilliam Museum, 1988, p. 50, sous no 26), il a pourtant révisé son opinion, il a accepté le classement du Louvre, et y a reconnu une étude originale de Baccio pour la statue et l'incluant dans la liste des dessins connus pour ce monument. Le Louvre conserve aussi une étude pour la tête du héros (INV 98 r°). T. Mozzati a établi un lien entre cette étude et l'autoportrait de Bandinelli conservé à l'Isabella Stewart Gardner Museum de Boston (in cat. d'exp. 'Baccio Bandinelli, scultore e maestro', Florence, Museo Nazionale del Bargello, 2014 p. 453-459).
Voir aussi : C. van Tuyll, dans 'Baccio Bandinelli', (Cabinet des Dessins), par C. van Tuyll et al., Paris, 2008, n° 18.
Voir aussi: F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n°43.

Physical characteristics

Dimensions
H. 0,38 m ; L. 0,177 m
Materials and techniques
Sanguine. Annotation illisible à la plume et à l'encre brune, visible par transparence.

History

Object history
E. Jabach, paraphe (L. 2959, sur la feuille de doublage décollée) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.5, p.950, chap. : Ecole italienne E, carton 63. (...) Numéro : 7444.Idem & Maîtres inconnus /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 439. Désignation des sujets : Une figure académique debout. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 38 x L. 17,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD37
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Acquisition details
acquis pour le Cabinet du roi
Acquisition date
1671

Location of object

Current location
Petit format

Exhibition history

- Baccio Bandinelli, 1493-1560. Dessins et sculptures du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 21/02/2008 - 26/05/2008
Last updated on 06.09.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.