portrait de momie

Date de création/fabrication : époque romaine ; Anarchie militaire (d'après style) (250)
Lieu de découverte : Thèbes (Haute Égypte->région thébaine = région de Thèbes) (?)
Actuellement visible au Louvre
Salle 183
Aile Denon, Niveau -1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : N 2732 1
Numéro catalogue : P 208

description

Dénomination / Titre
Dénomination : portrait de momie
Description / Décor
Décor : homme (tunique, cheveux courts bouclés, collier de barbe, moustache)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 33 cm ; Largeur : 19 cm ; Epaisseur : 0,2 cm
Matière et technique
Matériau : tilleul
Technique : peinture à l'encaustique = peint à l'encaustique

Lieux et dates

Date de création / fabrication
époque romaine ; Anarchie militaire (d'après style) (250)
Lieu de découverte
Thèbes (Haute Égypte->région thébaine = région de Thèbes) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1826
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [OMER] Salle 183 - Art funéraire d'Égypte, Vitrine 8

Bibliographie

- Guichard, Sylvie (éd.). Champollion, Jean-François. Notice descriptive des monuments égyptiens du Musée Charles X. Paris, Louvre éd. ; Ed. Khéops, 2013. , p. : 251, ill. p. 251, P. 17 à 21
- Parlasca, Klaus. Compte-rendu de M.-F. Aubert, R. Cortopassi, G.Nachtergael, V. Asensi Amoros, P. Détienne,S. Pagès-Camagna et A.-S. Le Hô, Portraits funéraires de l'Egypte romaine, Paris, 2008. Chronique d'Égypte = CdE, 174. 2012, 87, p. 354-358. , p. : 357
- Aubert, Marie-France ; Cortopassi, Roberta ; et al. Musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes. Portraits funéraires de l'Egypte romaine. 2, Cartonnages, linceuls et bois. Paris, Éd. Khéops ; Musée du Louvre, 2008. 1 vol., , p. : 21, 37, 230-233, 236, 238-239, 242, 281, cat. 56a-e p. 230-232, cat. 56
- Stamm, Rainer (éd.). Paula Modersohn-Becker und die ägyptischen Mumienportraits. [Exposition, Brême, Kunstsammlungen Böttcherstrasse Paula Modersohn-Becker Museum, 13/10/2007 - 24/02/2008 ; Cologne, Museum Ludwig, 15/03/2008 - 15/06/2008]. München München, Hirmer Verlag, 2007. , p. : 72-73 n. 29, ill. 9 p. 70
- Frenz, Hans G. ; Parlasca, Klaus. Repertorio d'arte dell'Egitto greco-romano : Serie B. Volume IV, Ritratti di mummie. Roma, L'Erma di Bretschneider, 2003. , p. : 170
- Parlasca, Klaus. Le regard des morts : Momies à portraits du Fayoum. Les Dossiers d'archéologie, Peintures antiques pour l'éternité. nov. 1998, 238, p. 4-11., ill. p. 10
- Aubert, Marie-France ; Cortopassi, Roberta ; Calament, Florence ; Bénazeth, Dominique ; Rutschowscaya, Marie-Hélène. Les Antiquités égyptiennes. 2, Égypte romaine, art funéraire. Antiquités coptes. [Musée du Louvre, Paris]. Paris, Éditions de la Réunion des Musées Nationaux = RMN, 1997. 1 vol., Guide du visiteur. , p. : 15
- Musée du Louvre. Coiffures antiques du Louvre. [Exposition, Paris, La Galerie Esplanade de la Défense Parvis du CNIT, 21 mai - 13 juin 1982]. Paris, Mondial coiffure beauté, 1982. 55 p., , p. : 50, ill. p. 50, n° 142
- Frel, Jiri. E. Coche de la Ferté. Les portraits romano-égyptiens du Louvre. Archiv orientální : journal of the Czechoslovak Oriental Institute, Prague, 1955, 23, , p. : 312
- Rougé, Emmanuel de (vicomte). Description sommaire des salles du Musée égyptien. [Musée Impérial du Louvre]. Paris, Librairies-imprimeries réunies, 1895. , p. : 115
- Rougé, Emmanuel de (vicomte). Notice sommaire des monuments égyptiens exposés dans les galeries du musée du Louvre. [Musée Impérial du Louvre]. Paris, Imp. Simon Raçon et Comp., 1855. 123 p., , p. : 96
- Jouffroy, Alain. Des portraits qui arrêtent le regard. Connaissance des arts, mai 1958, n° 75, p. 98-103. , p. : 102, ill p. 102
- Brummer, Ernest. Le portrait égypto-romain. Formes : revue internationale des arts plastiques, octobre 1930, 8, p. 19-21. , ill. n. p.
Dernière mise à jour le 15.12.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances