face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1989 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1989 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)

L'ensevelissement du Christ

vers 1620
Varin, Quentin
France, École de
RF 2830
Département des Peintures
Actuellement visible au Louvre
Salle 824
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2830
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Varin, Quentin (Beauvais, vers 1570-1575 - Paris, 07/12/1626)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : L'ensevelissement du Christ
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
S.b.m.: "Q. Warin inve. et pingebat"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,84 m ; Largeur : 0,68 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Fin du XVIe siècle - début du XVIIè siècle (vers 1620)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique
Collection Lefèvre-Soyer, Beauvais ; Alexandre Delaherche. – E. Cambier, ingénieur, Paris ; vente Paris, hôtel Drouot, 14 février 1930, no 25 ; acquis à cette vente.

Commentaire
Ce tableau a eu un rôle capital dans la reconstitution de l’oeuvre de Quentin Varin en raison de sa signature et de son acquisition par le Louvre dès 1930. En 1967, Anthony Blunt y décèle des types de têtes dérivant de l’art de Jacques Bellange et « apportés à Paris par des peintres comme Georges Lallemant » (cf. Blunt, 1967, I, note 16, p. 12). En 1994, Alain Mérot relève dans cette composition « des contacts avec le maniérisme du Parmesan et les éclairages dramatiques de
Bassano » (cf. Mérot, 1994). Guillaume Kazerouni date le tableau vers 1620 (cf. Kazerouni, 2017c). L’oeuvre a été transposée anciennement de bois sur toile. Elle a été restaurée par Edgard Aillet en 1950. Elle a été refixée à la cire-résine et traitée en couche picturale par Geneviève Lepavec en 1988.
Mode d’acquisition
achat en vente publique
Date d’acquisition
date : 1930
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 824 - Seconde École de Fontainebleau

Bibliographie

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 246, ill.coul., n°516
- Kazerouni, Guillaume, Quentin Varin, Les Noces de Cana. Suivi d'un catalogue complet de l'oeuvre connu de Quentin Varin, Collection n° 6, Rennes, Musée des Beaux-Arts, 2017, p. 53, 54, 63, p. 63 (coul.), V.14
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française, L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 265, ill. n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : II, M-Z, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 142, 223, fig. 860, n° 860
Dernière mise à jour le 24.01.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances