L'Impératrice Eugénie

1800 / 1900 (XIXe siècle)
INV 20067
Département des Peintures
Actuellement visible au Louvre
Salle 545
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 20067
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Guillemet, Pierre-Désiré (Lyon, 1827 - ?, après 1863)
France École de
Winterhalter, Franz Xaver (Menzenschwand, 1806 - Francfort, 1873), D'après

description

Dénomination / Titre
Titre : L'Impératrice Eugénie
Description / Décor
L’une des très nombreuses copies à usage officiel du portrait de l’Impératrice réalisé par Winterhalter en 1853 après la proclamation du Second Empire en décembre 1852 et présenté à l’Exposition universelle de 1855 (n° 4207), avec, en pendant, le portrait de l’Empereur (voir infra la copie, R.F. 3847). Les originaux semblent avoir disparu dans l’incendie du palais des Tuileries en 1871
Inscriptions
Inscription :
P. D. Guillemet / Venant de la Garde Nationale Place Vendome.
Nature du texte :
Au revers, cachet : A la Palette de Rubens. Alph. St Martin. Marchand de couleurs et toile. Rue de Seine St Germain n° 4.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,42 m ; Largeur : 1,58 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XIXe siècle (1800 - 1900)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Commandé à Guillemet par l’État en1856 pour l’Hôtel du commandant des gardes nationales de la Seine installé en 1861 place Vendôme, à Paris (Arch. nat., F21 85) ; payé en 1856 et 1857 ; entré au Louvre à une date inconnue (avant 1941, car figure parmi les tableaux restés au Louvre, inventorié sous le n° L. 41-566 Guillemet) ; transféré au musée d’Orsay en raison des dates de Guillemet, 1980 ; rentré au Louvre, pour être montré dans les Appartements Napoléon III, à l’origine, appartements du ministre d’État, à l’aile Richelieu, 1994, étant donné que, dans l’inventaire des oeuvres d’art du ministère d’État dressé en juillet 1863 (cf.
Dion-Tenenbaum [1993], p. 123) figuraient deux portraits en pied, l’un de l’Empereur et l’autre de l’Impératrice, sans doute de l’atelier de Winterhalter, dont le R.F. 3847 et l’INV. 20067 rappellent opportunément le souvenir.
Mode d’acquisition
versement
Date d’acquisition
date : 1994 (retour du Musée d'Orsay)
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée d'Orsay, Paris

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 545 - Appartements Napoléon III - Salon théâtre

Bibliographie

- Foucart-Walter, Élisabeth, « Ecole germanique », dans Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Catalogue des peintures britanniques, espagnoles, germaniques, scandinaves et diverses du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Louvre éditions / Gallimard, 2013, p. 105-158, p. 153, ill. n&b
- Joannis, Claudette ; Goetz, Adrien, Bijoux. Carnets du Louvre, Musée du Louvre / Flammarion, 2008, p. 74, 79
- Cuzin, Jean-Pierre (dir.), Musée du Louvre. Nouvelles acquisitions du département des Peintures. 1991-1995, Paris, RMN, 1996, p. 282-283
- Dion-Tenenbaum, Anne, Les appartements Napoléon III du musée du Louvre, Paris, 1993, p. 123
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne ; Lacambre, Geneviève, Musée d'Orsay. Catalogue sommaire illustré des peintures. Vol. 1, A-L, Paris, R.M.N., 1990, p. 222
Dernière mise à jour le 06.04.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances