face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2010 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2000 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 2010 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2000 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Portrait de Rubens et Van Dyck

1600 / 1700 (XVIIe siècle)
RF 2117
Département des Peintures
Actuellement visible au Louvre
Salle 802
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2117
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Anonyme
Pays-Bas du Sud École de

Autres attributions :
Ancienne Attribution : Dyck, Antoon van (Anvers, 1599 - Blackfriar's, 1641), D'après

description

Dénomination / Titre
Titre : Portrait de Rubens et Van Dyck
Description / Décor
Réutilisation sans doute assez postérieure (deuxième moitié du XVIIe s., sinon XVIIIe s. ?) d’autoportraits des deux artistes, dans l’esprit d’une sorte de pieuse supercherie mettant en scène dans une alliance idéale, ne serait-ce que par l’unicité de la facture, les deux figures majeures de la peinture flamande du XVIIe s., comme elles étaient déjà associées dans le double portrait en médaillon gravé de façon rétrospective vers 1641-1645 par Paulus Pontius (1603-1658), à savoir : Van Dyck, à gauche, repris de l’autoportrait – vers 1620 – du musée de Strasbourg (Larsen [1988], n° 253 ; Hubrecht [1999], n° 42 ; écarté du corpus de Millar, Vey et autres [2004]), tableau d’une authenticité largement discutée, et Rubens, à droite, dont l’image un peu complaisante renvoie à un possible autoportrait perdu datant éventuellement des mêmes années et connu par un tableau de l’école de Rubens (National Gallery, Washington, don L. Timken, 1959), à moins que ce dernier ne soit lui aussi qu’une simple contrefaçon. Est-ce à dire finalement que le double portrait Schlichting a été peint en Angleterre au XVIIIe s., comme on a pu le suggérer pour le « Van Dyck » de Strasbourg ?

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,58 m ; Hauteur avec accessoire : 0,954 m ; Largeur : 0,74 m ; Largeur avec accessoire : 1,13 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIe siècle (1600 - 1700)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Chevalier N. Santangelo, ministre de l’Intérieur du royaume de Naples, palais Colombrano, Naples (cité en sa possession en 1815, comme Rubens ; gravé par Tommaso Aloysio [1809-1875], comme Rubens dans la coll. Santangelo). – Baron Basile de Schlichting (1852-1914), Paris (déjà cité en sa possession en 1908, comme Rubens, cf. Les Arts, n° 79, juillet 1908, repr. p. 9) ; legs de ce dernier, 1914 (Van Dyck).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1914
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 802 - Grande peinture flamande de la première moitié du 17e siècle

Bibliographie

- Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Foucart, Jacques, Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre, [Musée du Louvre, département des Peintures], Paris, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2009, p. 248; 309, ill. n&b

Expositions

- Anthony van Dyck, Tel-Aviv (Israël), Museum of Art, 23/10/1995 - 23/01/1996
Dernière mise à jour le 04.04.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances