face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
dos, verso, revers, arrière ; détail marquage / immatriculation © 2015 Musée du Louvre / Peintures
dos, verso, revers, arrière ; détail marquage / immatriculation © 2015 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1997 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
© 2015 Musée du Louvre / Peintures
© 2015 Musée du Louvre / Peintures
© 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1997 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda

Jésus et la Samaritaine

Date de création/fabrication : XVIIe siècle (1690)
Mignard, Pierre
France, École de
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 6636
Autre numéro d'inventaire : MR 2174
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Mignard, Pierre (Troyes, 1612 - Paris, 1695)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Jésus et la Samaritaine
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
S.D.b.d.: "P. Mignard pinxit 1690"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,37 m ; Hauteur avec accessoire : 0,525 m ; Largeur : 0,48 m ; Largeur avec accessoire : 0,615 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIe siècle (1690)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique
Collection de Louis XIV ; cabinet des Coquilles (1695) puis Petite Galerie du Petit Appartement de Louis XIV au château de Versailles, 1709 (cf. Engerand, 1899, et Lett, 2014) ; au Louvre en 1785 (inventaire Duplessis, 1785, no 148) ; saisi à la Révolution.

Commentaire
Premier tableau commandé par Louis XIV à Pierre Mignard en 1690, après la mort de Charles Le Brun, pour servir de pendant au Repos pendant la fuite en Égypte du Dominiquin, acheté en 1685 (INV. 790, dépôt du Louvre au musée de Riom en 1957). Le tableau a d’abord été placé dans le cabinet des Coquilles, puis dans la Petite Galerie au château de Versailles, c’est-à-dire au coeur des cabinets de collectionneur de Louis XIV, témoignant ainsi de l’admiration du roi à son égard. La
composition évoque le tableau aujourd’hui perdu de Nicolas Poussin, connu par une gravure de Jean Pesne.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Louis XIV
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 165, ill.coul., n°363
- Bertrand, Pascal-François, La peinture tissée: théorie de l'art et tapisseries des Gobelins sous Louis XIV, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 96, 92, Fig. 83 (n&b)
- Bon Boullogne (1649-1717) : un chef d'école au Grand Siècle, cat. exp. (Dijon, musée national Magnin, 5 décembre 2014 - 5 mars 2015), Paris, Réunion des musées nationaux, 2014, p. 23
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française, L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 92, ill. n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : II, M-Z, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 13, 205, fig. 570, n° 570
- Brière, Gaston, Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. I.Ecole française, Paris, Musées nationaux, 1924, p. 184, n° 629
Dernière mise à jour le 31.03.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances