face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1989 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2003 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 1989 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 2003 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

L'Assomption

1635
MI 317
Département des Peintures
Actuellement visible au Louvre
Salle 908
Aile Sully, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MI 317
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
La Hyre, Laurent de (Paris, 1606 - Paris, 1656)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : L'Assomption
Description / Décor
Format : cintré à oreilles
Inscriptions
Signature :
S.D.b.g.: L. de La Hire in. & F. 1635

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 4,25 m ; Largeur : 3,68 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
2e quart du XVIIe siècle (1635)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique :
Saisi à la Révolution et remis à la Commission du Muséum (Louvre), 1792 ; dépôt des Petits-Augustins, 1795 (cf. A.M.M.F., 1883-1897) : envoyé au musée spécial de l’École française au château de Versailles, 1797 (cf. Cantarel-Besson, 1992) ; transféré à Notre-Dame de Paris, vers 1802 ; don du chapitre de Notre-Dame de Paris, 1862 ; dépôt au musée d’Arras, 1938-1984.

Commentaire :
Peint pour le maître-autel de l’église du couvent des Capucins de la rue Saint-Honoré à Paris, dont la façade avait été refaite et le choeur agrandi en 1634 (cf. Cousinié, 2006, p. 209). Dans le maître-autel architecturé, L’Assomption était surmontée d’un Christ portant sa Croix dans le ciel qui est aujourd’hui perdu. L’Assomption a contribué à imposer Laurent de La Hyre sur la scène artistique parisienne puisqu’il a obtenu la commande de deux Mays de Notre-Dame, en 1635 (Saint Pierre guérissant les malades de son ombre, Notre-Dame) et 1637 (La Conversion de saint Paul, Notre-Dame). Au XVIII siècle, plusieurs guides anciens attribuaient le tableau à Charles Le Brun (cf. Sauval, [v. 1655] 1724 ; Piganiol de La Force, 1742). Comme l’indique Guillet de Saint-Georges, La Hyre était lié aux Capucins : « Cette liaison avec les Pères capucins lui donna lieu de faire le tableau du grand autel de leur couvent de Saint-Honoré qui représente une Assomption » (cf. Guillet de Saint-Georges, 1691). La Hyre exécuta également une Adoration des bergers pour les Capucins de Valognes en 1641, une Crucifixion pour les Capucins de Fécamp en 1653 et une Descente de Croix pour les Capucins de Rouen en 1655. Un dessin préparatoire est conservé en collection particulière (pierre
noire et rehauts de craie ; 42,6 × 30,4 cm). Le tableau de La Hyre a été gravé à l’eau-forte par Antoine de La Court et par François Chauveau. Il est peint sur une double préparation : couche profonde rouge vif, constituée de carbonate de calcium et d’oxydes de fer, surmontée d’une couche grise à base de blanc de plomb. L’oeuvre a été rentoilée par Gérard Ten Kate en 1985.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 1862
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [Peint] Salle 908 - Tableaux d'autels

Bibliographie

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 87, ill. coul., n°209
- Lichtenstein, Jacqueline ; Michel, Christian, Conférences de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Tome II.Les conférencesau temps de Guillet de Saint Georges, 1682-1699, Conférences de l'Académie royale de peinture et de sculpture, Paris, Beaux-arts de Paris les éditions, 2008, p. 359
- Cousinié, Frédéric, Le Saint des saints. Maîtres-autels et retables parisiens du XVIIe siècle, Aix_en-Provence, 2006, n°24
- Cantarel-Besson, Yveline, Musée du Louvre (janvier 1797-juin 1798). Procès-verbaux du Conseil d'administration du "musée central des Arts", Paris, R.M.N., 1992, p. 86
- Laurent de La Hyre (1606-1656) : l'homme et l'oeuvre, cat. exp. (Grenoble, 14 janvier - 10 avril 1989; Rennes, 9 mai - 31 août 1989; Bordeaux, 6 octobre 1989 - 6 janvier 1990), Genève, Skira, 1988, p. 188-189, p. 15 (détail), n° 121
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française, L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 26, ill. n&b
- Stein, Henri, Etat des objets d'art placés dans les monuments religieux et civils de Paris au début de la Révolution française publié d'après des documents inédits, Paris, 1890, p. 69-70
- Dezallier d'Argenville, Antoine-Nicolas, Voyage pittoresque de Paris ou Indication de tout ce qu’il y a de plus beau dans cette ville en peinture, sculpture et architecture, Paris, 1749, p. 92
- Sauval , Henri, Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris, 2 vol., Paris, 1724, p. 425-426
Dernière mise à jour le 09.03.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances