face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; détail © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; détail © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; détail © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; détail © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
face, recto, avers, avant ; détail © 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans

Table peinte illustrant l'Histoire de David

Date de création/fabrication : XVIe siècle (1534)
Actuellement visible au Louvre
Salle 809
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 1033
Autre numéro d'inventaire : MR 552
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Beham, Hans Sebald (1500 - 1550)
Allemagne École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Table peinte illustrant l'Histoire de David
Description / Décor
S.D.g. du compartiment du prophète Nathan : Sebaldus Beham Noribergensis… Ano 1534 et, plus bas : H.S.B. (monogramme). – Voir infra la transcription complète.
Table divisée en quatre compartiments triangulaires visibles selon quatre points de vue distincts, occupés chacun par une scène de l’histoire de David tirée de l’Ancien Testament, avec, à la partie supérieure, un cartouche explicatif en latin.

– Les femmes sortent de Jérusalem en chantant et en jouant de divers instruments, venant à la rencontre de Saül et David qui rentrent triomphalement, après la défaite des Philistins (Bible, Livre I de Samuel, XVIII, 6-7).
Inscription : FERT DAVID PRIMOS SAVLI PRÆLATUS HONORES / DUM NOVVS OCCISO MILES AB HOSTE REDIT. / I REGUM. XVIII.

– Le bain de Bethsabée. David aperçoit Bethsabée dans son bain, depuis la fenêtre de son palais, et en tombe amoureux. Le même David, sur la place, en contrebas, remet à Urie, le mari de Bethsabée, un message pour Joab, qui faisait le siège de Rabbath, l’envoyant ainsi à la mort (Livre II de Samuel, XI, 2-3). – Bethsabée pourrait être l’une des maîtresses du cardinal Albert de Brandebourg.
Inscription : HANC VIDET ET SUBITO VISÆ REX ARDET AMORE / GLISCIT AD INFANDAM SÆVA LIBIDO NECEM. / II REGUM. XI. (avec, sur la terrasse, à droite, le cardinal, entouré de divers membres de sa cour, une inscription allemande désignant ses titres et fonctions, transcrite et traduite par Villot).

– Le siège de Rabbath durant lequel Urie est tué (Livre II de Samuel, XI, 14-18).
Inscription : MITTITVR INNOCVVS PERIT- VRVS AB HOSTE MARITVS / QVA TVTAM TENEAT CÆDE LIBIDO VIAM. / II REGUM. XI.

– Le prophète Nathan reproche à David son crime et lui montre un pauvre à qui un riche vient d’enlever sa dernière brebis (Livre II de Samuel, XII, 1-15).
Inscription : NATHAN ADVLTERII DAVIDA REDARGVIT. UNAM / DELICIAS INOPIS QVI RAPVISSET OVEM. / II REGNUM. XII.
(avec, sur la gauche, le peintre à un pupitre, tenant un compas à la main, et derrière, sur le mur, inscription latine le désignant : SEBALDVS BEHAM NORIBERGENSIS / PICTVRAM HANC ILLVSTRISSIMO / PRINCIPI ALBERTO CARD : ARCHIEP. / : MOG : [pour l’appellation latine – Mogontiacum – de Mayence] HVIVS ARTIS ALIARVMQUE / OMNIVM AMATORI, SVMMA CVRA / PINGENS ABSOLVEBAT.ANO. 1534., suivie, plus bas, sur le pupitre, du monogramme du peintre : H.S.B.).
Peint en 1534 pour le cardinal Albert de Brandebourg (1490-1545), archevêque de Mayence de 1514 à 1541, électeur du Saint-Empire, archichancelier de Germanie, margrave de Brandebourg, etc., et farouche adversaire de la Réforme. Depuis sa résidence de Moritzburg à Halle (Saxe- Anhalt), qualifiée par Luther de bordel (Hurenhaus) à cause des maîtresses du cardinal, il disposait de nombreuses régions et villes dont les noms sont énumérés dans les lances décoratives de séparation entre les quatre compartiments de l’INV. 1033. – À noter les belles architectures italiennes et allemandes (s’inspirant de Nuremberg et de Wurtzbourg, cf. Kohlhaussen et Zink) ainsi que de nombreux détails pittoresques. – Parvenu jusqu’à nous en excellent état de conservation, l’INV. 1033 est un des rares exemples de ces plateaux de tables peintes si prisés en Allemagne (cf. Kohlhaussen pour d’autres tables peintes allemandes).
– Copie de 1844, par Jacques Noël-Marie-Frémy (1782-1867), peintre et restaurateur, offerte par Louis-Philippe au roi de Prusse Friedrich Wilhelm IV (1795-1861), l’ébéniste Pierre-Aurore Frichot (1785-1567) ayant réalisé le piétement. Le fait qu’un peintre Alaux (Jean ou son frère Auguste?, prénom non précisé) fit un devis en 1839 pour la copie « des ornements et figures servant d’encadrement » au tableau de Beham (Ar
Inscriptions
Inscription :
Sebaldus Beham Noribergensis… Ano 1534
Signature :
H.S.B. (monogramme)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,28 m ; Largeur : 1,31 m
Matière et technique
bois (tilleul)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIe siècle (1534)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Cardinal Albert de Brandebourg (1490-1545), certainement dans sa résidence de Moritzburg, Halle ; ? transféré par lui en 1541, lorsque la ville de Halle devient protestante, soit dans son château de Mayence soit dans celui d’Aschaffenburg ; ? pris par Albrecht Alcibiade, margrave de Brandebourg-Kulmbach, allié du roi de France Henri II, lors du pillage d’Aschaffenburg en 1552 et emporté par lui en France en 1554 (hypothèse de Wiemers). – Famille de Guise (on ignore si le
tableau a fait partie des collections de Charles de Lorraine [1571-1640]) ; Henri de Lorraine, duc de Guise (1614-1664), Paris ; donné par ce dernier à Mazarin, un peu avant 1653 (« table donnée par feu M. de Guise », selon un mémoire de Colbert de 1665, cf. Brejon de Lavergnée) ; cardinal Mazarin (1602-1661), palais Mazarin, Paris (déjà dans sa colection en 1653, n° 199 de l’inventaire dressé à cette date, cf. Michel, p. 582-583) ; son inventaire après décès, 1661 n° 1033 : « Sebaldus Bohain, sur bois […] l’histoire de David en quatre parties » (cf. Yoshida-Takeda et Lebrun-Jouve) ; acquis de ses héritiers par Louis XIV, 1665 (inventorié dans la coll. du roi par le peintre Charles Le Brun en 1683, n° 131 : « Un tableau de la main de Hance Sibel représentant toute l’histoire de David […] », cf. Brejon de Lavergnée).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
ancienne collection royale/de la Couronne
Date d’acquisition
date : 1665
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 809 - Allemagne, 16e siècle

Bibliographie

- Foucart-Walter, Élisabeth, « Ecole germanique », dans Catalogue des peintures britanniques, espagnoles, germaniques, scandinaves et diverses du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Gallimard/ Musée du Louvre Editions, 2013, p. 106-158, p. 117, ill. n&b
- Pomarède, Vincent, 1001 Peintures au Louvre : De l'Antiquité au XIXe siècle, Paris, Musée du Louvre éditions, 2005, p. 489
- Yoshida-Takeda, Tomiko ; Lebrun-Jouve, Claudine, Inventaire dressé après le décès en 1661 du cardinal Mazarin (Mémoires de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 30), Paris, 2004, p. 189
- Wiemers, Michael, « Der Kardinal und die Weibermacht Sebald Beham bemalt eine Tischplatte für Albrecht von Brandenburg », Wallraf-Richartz-Jahrbuch, 63, 2002, p. 217-236, p. 217-236, ill.1, p. 218
- Michel, Patrick, Mazarin, prince des collectionneurs. Les Collections et l'ameublement du cardinal Mazarin (1602-1661). Histoire et analyse, Paris, RMN, 1999, p. 251-252, 315, 391, note 193 p. 411, 543, 562-563
- Brejon de Lavergnée, Arnauld, L'inventaire Le Brun de 1683. La collection des tableaux de Louis XIV, Paris, Réunion des musées nationaux, 1987, p. 64, 190
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Thiébaut, Dominique (dir.), Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Thiébaut, Dominique, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre. II. Italie, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne et divers, Paris, R.M.N., 1981, p. 22, ill. n&b
- Engerand, Fernand ; Bailly, Nicolas, Inventaire des tableaux du Roy rédigé en 1709 et 1710, Inventaires des collections de la Couronne, Paris, Ernest Leroux, 1899, p. 273
- Rosenberg, Adolf, Sebald und Barthel Beham, zwei Maler der deutschen Renaissance, Seemann, Leipzig, 1875, n°1 p. 90
- Waagen, Gustav Friedrich, Kunstwerke und Künstler in England und Paris, t.3, 3, Berlin, 1839, p. 549-550
Dernière mise à jour le 01.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances