© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet

cercueil

Date de création/fabrication : Khâkaourê Sésostris III (mention de personnage) (-1862 - -1843)
Lieu de découverte : Deir el-Bercheh (rive est Moyenne Égypte->Moyenne Égypte->Égypte)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AF 13359

description

Dénomination / Titre
Dénomination : cercueil (fragments, 4) (fragments des parois de tête et de pieds du 3ème cercueil du scribe royal Djehoutyhetep (Caire JE 37568))
Description / Décor
Etat de l'oeuvre : fragments
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
nom
titre
Noms et titres
Djehoutyhetep (scribe royal)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 47,5 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Technique : peinture = peint

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Khâkaourê Sésostris III (mention de personnage) (-1862 - -1843)
Lieu de découverte
Deir el-Bercheh (rive est Moyenne Égypte->Moyenne Égypte->Égypte)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Grajetzki, Wolfram ; Stefanovic, Danijela. Dossiers of Ancient Egyptians. The Middle Kingdom and Second Intermediate Period. Londres, GHP, 2012. GHP Egyptology 19. , p. : 118
- Rigault, Patricia ; Delange, Élisabeth. Le lit funéraire de Djéhoutyhotep (Louvre AF 9170). Revue d'Égyptologie = RdE, 2009, 60, p. 63-138. , p. : 66, 69
Dernière mise à jour le 31.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances