© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /

André Le Nôtre

Date de création/fabrication : 1913
Lieu de provenance : église Saint-Roch (France->Paris->église) (Copie d'après le buste réalisé par Antoine Coysevox pour le tombeau d'André Le Nôtre à l'église Saint-Roch après 1700)

Actuellement visible dans les jardins (Jardin des Tuileries)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : TU 108
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Coysevox, Antoine (Lyon, 1640 - 1720), Sculpteur, Copie d'après
France
Hébrard, Adrien-Aurélien (1865 - 1937), Fondeur

description

Dénomination / Titre
Titre : André Le Nôtre ((1613-1700) dessinateur des jardins de Louis XIV)
Description / Décor
Perruque ; col en dentelle ; manteau drapé sur le buste ; piédouche en pierre
Inscriptions
Inscription :
Sur le mur, en creux et en majuscules, au-dessus du buste : André Le Notre /
1613-1700 ; à gauche du piédouche : Auteur de / ce jardin / de ceux de / Versailles / Chantilly ; à droite du piédouche : Saint-Cloud / Meudon / et des plus / beaux parcs / de France

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,8 m ; Largeur : 0,6 m ; Profondeur : 0,25 m
Matière et technique
bronze fonte à la cire perdue=fondu à la cire perdue

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1913
Lieu de provenance
église Saint-Roch (France->Paris->église) (Copie d'après le buste réalisé par Antoine Coysevox pour le tombeau d'André Le Nôtre à l'église Saint-Roch après 1700)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Commandé en 1912 à l'initiative de l’écrivain Maurice Barrès (1862-1923), du journaliste de L'Action française Lucien Corpechot (1871-1946) et de l’historien de l’art Henry Lapauze (1867-1925), alors directeur du Petit Palais, qui forment un comité de soutien. Le monument doit être prêt pour le tricentenaire de la naissance de Le Nôtre en 1913. La souscription est soutenue par une subvention de l'Etat à hauteur de 800 francs, ce qui permet de commander au fondeur Hébrard une fonte d'après le buste en marbre sculpté par Antoine Coysevox vers 1701 et qui surmonte le tombeau de Le Nôtre à l'église Saint-Roch. L'emplacement initial du buste, sur l'escalier dit "Le Nôtre nord", qui mène du bassin octogonal à la terrasse du Jeu de Paume, contre le mur du palier, est choisi par Victor Blavette (1850-1933), l’architecte du Louvre et des Tuileries, qui dessine pour le buste une console. Le monument est inauguré en grande pompe le 21 mai 1913, avec un discours nationaliste de Barrès, qui célèbre la "clarté" et l' "ordre" des jardins "à la française" de Le Nôtre. Il est suivi d'une déclamation d'un poème d'Henri de Régnier par Cécile Sorel, sociétaire de la Comédie française. L'inauguration est largement relayée par la presse.
En 1982, le monument est déplacé en contrebas, près de l'entrée Concorde, dans une des arcades aveugles du mur de soutien de la terrasse du Jeu de Paume. La raison de ce déplacement n'est pas connue à ce jour.
En 2000, cette arcade est ornée, dans sa face interne et en partie haute, d'une plaque en marbre qui appartient à un ensemble intitulé "Arcs de cercles complémentaires" commandé à l'artiste François Morellet (voir la notice de cette oeuvre), qui est lui-même un hommage à Le Nôtre. Un socle en gaine porte désormais le buste, tandis que l'inscription, identique à la première, a été regravée sur le mur.
Mode d’acquisition
souscription nationale
Date d’acquisition
date : 1912
Propriétaire
Fonds national d'art contemporain (FNAC, Ministère de la Culture), FNAC, Puteaux

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
[SCULPT] Jardin des Tuileries
Dernière mise à jour le 27.08.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances