© 2013 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2013 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2013 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2013 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2013 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2013 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Assiette aux armes des Lanciarini : Latone changeant les paysans en grenouilles

1540 / 1550 (XVIe siècle ; 1ere moitié du XVIe siècle)
Lieu de création : Urbino (Marches->Duché d'Urbino)
OA 1577
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 507
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 1577
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Assiette aux armes des Lanciarini : Latone changeant les paysans en grenouilles
Type d'objet
assiette ; platerie
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
armes des Lanciniari de Rome (au revers)
1577 (au revers, en rouge)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,9 cm ; Diamètre : 27 cm
Matière et technique
Matériau : céramique
Matériau : majolique=maiolica

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Occident ; Renaissance (Occident)

Date de création/fabrication : vers 1540 - 1550
Lieu de création / fabrication / exécution
Urbino (Marches->Duché d'Urbino)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date d'affectation : 1862
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 507 - Galerie des Chasses de Maximilien, Vitrine 7 , Verticale B

Bibliographie

- Wilson, Timothy ; Thornton, Dora, Italian Renaissance ceramics : a catalogue of the British Museum collection, 1, [British Museum], Londres, The British Museum Press, 2009, p. 310, 311, 332
- Fiocco, Carola ; Gherardi, Gabriella ; Sfeir-Fakhri, Liliane, Majoliques italiennes du musée des arts décoratifs de Lyon. Collection Gillet, Dijon, Faton, 2001, p. 243-244
- Jacquemart, Albert, « Notice sur les majoliques italiennes de l'ancienne collection Campana », Gazette des Beaux-Arts, tome XIII, 1er octobre 1862, p. 289-312, p. 312
- RMN, Musée national de la Renaissance (dir.), Le dressoir du prince, services d'apparat à la Renaissance, cat. exp. (Ecouen, Musée national de la Renaissance, 18 octobre 1995 - 19 février 1996), Paris, 1995, p. 49, n° 20
- Wilson, Timothy, Ceramic Art of the Italian Renaissance, Londres, British Museum Publications, 1987, p. 138
- Giacomotti, Jeanne, Catalogue des majoliques des musées nationaux, [Paris, musée du Louvre ; Paris, musée de Cluny ; Sèvres, musée national de céramique ; Limoges, musée Adrien-Dubouché], Paris, Éditions des musées nationaux, 1974, n° 878
- Darcel, Alfred, Notice des fayences peintes italiennes, hispano-moresques et françaises, et des terres cuites émaillées : série G. Musée impérial du Louvre. Musée de la Renaissance., [Collections du Musée du Louvre], [Paris], Ch. de Mourgues frères, 1864. Disponible sur : https://bibliotheque-numerique.inha.fr/viewer/6110, p. 233, G385
- Cornu, Sébastien, Catalogue des tableaux, des sculptures de la Renaissance et des majoliques du Musée Napoléon III, Paris, Firmin-Didot frères, fils et Cie, 1862, p. 218, n° 188
- Cataloghi del Museo Campana, Rome, 1857-1858, n° 188

Bibliographie de comparaison

- Italian Renaissance ceramics from the Howard I. and Janet H. Stein collection and the Philadelphia museum of art, cat. exp. (Philadelphia, Philadelphia museum of art, December 7, 2001-April 28, 2002), Philadelphie (Pennsylvanie), Philadelphia Museum of art, 2001, p. 206
Dernière mise à jour le 03.10.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances