© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
face, recto, avers, avant ; détail © 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© Musée du Louvre
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© 2016 Musée du Louvre / Bruno Rousseau
© Musée du Louvre

Panneau : le Manège à passades, de la tenture des Exercices équestres de Louis XIII

1640 / 1660 (Milieu du XVIIe siècle)
OAR 53
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Château-musée, Saumur
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 53
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Flandres Bruxelles Atelier de tissage, inscription/dédicace/signature, (marque "BB" tissée dans la lisière inférieure)
Jordaens, Jacob (Anvers, 1593 - Anvers, 1678), D'après un modèle de
Manufacture Reydams Tapissier, inscription/dédicace/signature, (Reydams, entrepreneur en tapisseries ; marque "H·REYDAMS·" tissée dans la lisière inférieure, à droite)

description

Dénomination / Titre
Titre : Panneau : le Manège à passades, de la tenture des Exercices équestres de Louis XIII
Type d'objet
panneau
Description / Décor
exercices équestres de Louis XIII : Le Manège à passades. Au centre le jeune roi fait sauter son cheval suivant le conseil de son maître d'équitation qui le regarde, de profil à droite. Des ombres de part et d'autre, un paysage au fond. Bordure en tresse de fleurs et fruits ; animaux aux angles : chiens, paons, cerf, oiseau.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 385 cm (hauteur hors tout) ; Longueur : 427 cm (longueur hors tout)
Matière et technique
Technique : tapisserie = tapisserie sur métier (techniques textile)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1640 - 1660

Données historiques

Historique de l'œuvre
l'OAR 53 a été identifié en croisant plusieurs sources : 1-Liste des acquisitions d'oeuvres d'art réalisées en France entre 1940 et 1944 par le Museum für Kunsthandwerk de Francfort : « 4-Liste Nr. 15 (9757) Gobelin-Reitschule Ludwigs XIII, Brüssels um 1655-391x435 cm, frs 50.000 ». 2- La tapisserie figure dans le calepin de déballage du premier convoi en provenance de Wiesbaden, le 4 novembre 1948 : « Caisse n°31, WIE 9757 - Tapisserie, Gobelins, Bruxelles, 1655 ». La tapisserie a été achetée en France pendant la guerre par le Museum Kunsthandwerk de Francfort pour la somme de 50.000 francs. Elle est envoyée au Central Collecting Point de Wiesbaden, zone américaine et enregistrée sous le numéro [WIE] 9757. La tapisserie a été restituée par le Haut-Commissariat américain en Allemagne à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions. Elle est rapatriée vers la France le 4 novembre 1948 par le premier convoi en provenance de Wiesbaden. La tapisserie est inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, la tapisserie est alors prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. Elle a ensuite été inscrite dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 53. Déposée au château de Compiègne le 9 juin 1950 (salle 14), elle est transférée au musée de Saumur le 30 juillet 1957 (déposée sans arrêté). La tapisserie est déposée depuis 1992 au château de Saumur (ARD 22 décembre 1992) (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Francfort, Museum für Kunsthandwerk (Acheteur ; Institution / Musée)
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Saumur (France), Château-musée

Bibliographie

- Parures de fête. Splendeurs des tapisseries des collections de Saumur, cat. exp. (Fontevraud, abbaye royale, 20 septembre - 1er décembre 2019), Saumur, Snoeck / château-musée de Saumur, 2020, p. 24, fig. 2 p. 24
Dernière mise à jour le 25.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances