Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 1/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 2/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 3/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 4/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 5/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 6/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 7/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 1/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 2/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 3/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 4/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 5/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 6/7
Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche, image 7/7
Télécharger
Suivant
Précédent

Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche

vers 1510
Lieu de création : Bruxelles (Europe->Belgique) (Pays-Bas du Sud)
OAR 61
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP). Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Musée des Beaux-arts, Arras
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 61
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Tapisserie : Gargan transpercé par sa propre flèche
Ancien titre : Tapisserie : scène pastorale
Type d'objet
panneau
Description / Décor
au centre de la composition, un berger est assis et joue d'un instrument à vent ; autour de lui quatre personnages, dont l'un tient une cornemuse, et plusieurs animaux dont un chien qui danse, debout sur ses pattes arrière. Au second plan, un tireur à l'arc, la tête transpercée d'une flèche. Bordure à fleurs et feuillages stylisés.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 339 cm ; Hauteur : 350 cm (droite) ; Longueur : 393 cm
Matière et technique
Technique : tapisserie = tapisserie sur métier (techniques textile)
Matériau : laine

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Renaissance (Occident)

Date de création/fabrication : vers 1510
Lieu de création / fabrication / exécution
Bruxelles (Europe->Belgique) (Pays-Bas du Sud)

Données historiques

Historique de l'œuvre
collection de la comtesse Geneviève de Guéhéneuc de Boishue, née Cochin, à Paris jusqu’en 1942 (archives du MAE, cote 209SUP/406, enquêtes de la CRA et de la DGER sur des particuliers (marchands, intermédiaires) : RA 406 P 48, enquête 17, cf. courrier du 29 mai 1946 émanant du commissaire du gouvernement du parquet de la cour de Justice du Département de la Seine à propos de Mme Chesnier-Duchesne, antiquaire et M. Aumaître, restaurateur de tapisseries : « … La dame Duchesne a encore servi d’intermédiaire entre les allemands, Augerer [en fait Angerer] et Windland [Wendland] et une dame, comtesse de Boishue pour l’acquisition d’une tapisserie française, époque XVIème « La chasse de Saint-Isidore » [identifié sous cette iconographie dans la Property Card Art du DHM : « Die Jagd des Heiligen Isidorius »] qui fut cédée par Mme de Boishue ... pour le prix de 2.500.000 francs. Il ne paraît pas établi que la dame Duchesne ait perçu une commission à l’occasion de cette affaire… »). Plusieurs sources où son patronyme est malheureusement systématiquement mal orthographié attestent également de cette provenance. En premier lieu, la Property Card Art du CCP de Munich où son nom est quand même lisible. En second lieu, un cliché conservé au Bundesarchiv de Coblence qui écorche son nom Boishue en « Boichne ». Puis, l’album photographique de la commission de la récupération artistique qui porte les mentions suivantes : « Ta 100 / um 1500 / Die Jagd des Hl. Isidorus / 3,40 : 4 / Gräfin Boichue Paris / (Hofer) August 1942 / Collection Goering Tapisseries » (MAE, 209Sup_973, cliché RA 159, A 116). Enfin, le dossier de réclamation déposé par la comtesse, ici dénommée de la Boshue, à l’OBIP après la guerre, où figure la copie d’un rapport d’Angerer daté du 25 mars 1942 relatant sa visite chez la comtesse afin d’y voir ses tapisseries gothiques : « … Lors de mon dernier séjour à Paris, la marchande d’objets d’art, Mme Chesnier-Duchesne, … a attiré mon attention sur une tapisserie gothique appartenant à la comtesse Geneviève de la Boshue… en compagnie de la marchande, j’ai fait une visite à la comtesse et ai examiné les tapisseries gothiques… » (MAE, 13BIP carton 392, dossier 62040). Ce courrier fait certainement référence à l’OAR 61. Le panneau est acheté en août 1942 par Walter Andreas Hofer, par l'intermédiaire de Mme Chesnier-Duchesne, pour la somme de 2.500.000 Fr. Collection Goering (inventaire Ta 100. Cf. Coblence, Bundesarchiv, B 323 Bild-067-053 et inventaire détaillé des tapisseries vendues : "[n°] 5468. Tapisserie scène rustique acheté par Goering par l'intermédiaire de Hofer - Flandres fin XVIe"). Acheminé au CCP de Munich le 27 juillet 1945 où il reçoit le numéro "Mun. 5468". Sorti le 30 octobre 1946 et envoyé à Paris par le 14ème convoi de Munich. La pièce est retenue lors de la commission de choix du 17 novembre 1949 (compte-rendu, p. 7). Elle est remise à la garde du département des Objets d'art du musée du Louvre et inscrite à l’inventaire où elle reçoit le numéro "OAR 61". Elle est reçue en dépôt au musée de Compiègne le 9 juin 1950 comme provenant de la récupération artistique et du département des Objets d'art. Elle revient au Louvre le 31 juillet 1954 à l'occasion d'une exposition et ne retourne pas à Compiègne (dossier d'oeuvre DOA, cf. courrier du 15 juin 1956). Elle est ensuite déposée au musée des Beaux-Arts d'Arras à une date inconnue où elle est depuis conservée et exposée.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Guéhéneuc de Boishue, Geneviève de, Collectionneur (conservée dans sa collection jusqu'en 1942)
Goering, Hermann, Göring, Hermann, Spoliateur (le panneau est acheté pour Göring auprès de la comtesse de Boishue par l'intermédiaire de Mme Chesnier-Duchesne, antiquaire, en août 1942 par Walter Andreas Hofer, pour 8000 RM)
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1949
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Arras (France), Musée des Beaux-Arts

Bibliographie

- Notter, Annick ; Ambroise, Guillaume, Le musée des Beaux-Arts d'Arras, 1998, p. 57, fig. p. 56
- Musique et Tapisseries, cat. exp. (Aix-en-Provence, musée des Tapisseries, 10 juillet - 15 octobre 1978), Aix-en-Provence, 1978, n° 5
- Les animaux dans la Tapisserie, cat. exp. (Culan, château, 15 juin - 11 septembre 1977), 1977, fig. 6, n° 6
- Tapisseries françaises et flamandes du XVIe siècle, cat. exp. (Arras, musée d'Arras - ancienne abbaye Saint-Vaast, 18 juin - 3 octobre 1966), 1966, pl. I, n° 7
- Tapisseries d'Occident, cat. exp. (Tournai, Halle aux draps, 19 juillet au 31 août 1958), 1958, n° 18
- La vie musicale en Picardie au temps des Puys, cat. exp. (Amiens, musée de Picardie, 29 avril - 13 juillet 1983), fig. 47 a et b, n° 32
Dernière mise à jour le 14.06.2024
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances