face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

L'éducation de Bacchus

vers 1690
OAR 111
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 111
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Flandres Atelier de tissage
Flandres Bruxelles Atelier de tissage, ?
Manufacture de Lille Atelier de tissage, ?

description

Dénomination / Titre
Titre : L'éducation de Bacchus
Type d'objet
panneau
Description / Décor
Bacchus enfant, couronné de pampres, est assis sur les genoux d'une nymphe derrière laquelle est debout Mercure et qu'entourent trois suivantes. A droite, perspective de jardin ; à gauche, sous-bois en forêt. Bordure à fleurs, fruits et oiseaux polychromes sur fond brun.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 346 cm (droite) ; Hauteur : 345 cm (gauche) ; Longueur : 507 cm (supérieure) ; Poids : 30 kg (avec conditionnement) ; Hauteur : 347 cm (gauche) ; Hauteur : 347,5 cm (droite) ; Longueur : 491,5 cm (inférieure) ; Longueur : 507 cm (supérieure) ; Largeur : 495 cm (inférieure)
Matière et technique
Matériau/Technique : Doublure : ensemble de bandes de toiles au revers. Toiles de 2 types : une toile bisonne (bord gauche et env. 80cm au début des bords inférieur et supérieur), et une toile en fibres libériennes naturelle. Ces bandes sont situées en périphérie et à la verticale avec 13 bandes réparties régulièrement (une manquante ?), Système d'accrochage : ensemble de 7 petits anneaux jaunes répartis régulièrement le longd du bord droit sur la bande de renfort., (galon de bordure bleu moderne)
Technique : tapisserie = tapisserie sur métier (techniques textile)
Matériau : laine
Matériau : soie

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1690

Données historiques

Historique de l'œuvre
la tapisserie " L'éducation de Bacchus " a pu être identifiée à partir de la confrontation de diverses sources.
Dans la liste de préparation aux commissions de choix (dite liste OBIP) où cette oeuvre est citée, les informations suivantes sont indiquées : " TAPISSERIES ; n° d'ordre : 6 ; n° allemand : ss n° ; Provenance : 38° MUNICH ; Origine : Gobelins XVII° ; Sujet : Allégorie ; Dimensions : 3.30/5.35 ; Observations : [néant] ; Attribution : [néant] ". Le convoi de provenance mentionné est le " 38ème convoi de Munich " mais le numéro allemand n'est pas indiqué. Dans l'inventaire détaillé du trente-huitième convoi en provenance de Munich du 27 octobre 1949, il n'y a que deux tapisseries : la numéro 1 (OAR 111) et la numéro 40 (OAR 110). Le descriptif succinct de la tapisserie numéro 1 correspond, comme nous allons le voir, à la tapisserie OAR 111, alors que la tapisserie numéro 40 représente des marchands de légumes : " List of French Property from Central Collecting Point, Munich. [...] Date : 27 Octobre 1949 (38 th shipment). [...] Page 3 [...] Run n° of 38th shipm. : 1. ; French run. N°. : 15644 ; Munich Arr. n°. : 4603/Aussee 3252 ; Aubusson 18th.c. ; Subject : Gobelin : Mythological scene ; Presumed Owner : France, Théo Hermann ; History : Bought from Théo Hermann, Paris, for fr. 950.000. - in 1 June 1949 ". Il y a vraisemblablement une erreur dans l'orthographe de l'acheteur, car il s'agit à l'évidence de Théo Hermsen, collaborateur de Gurlitt, qui fit de nombreuses acquisitions à Paris pour le Landesmuseum de Linz (et non Théo Hermann dont le nom n'apparaît nulle part). Le fait que cette tapisserie soit passée par Alt Aussee où étaient abritées les collections de Linz (Aussee 3252) confirme, pour l'achat de cette tapisserie, l'intervention du réseau bien connu : Hermsen, Gurlitt, Weber. Cette tapisserie a donc été achetée à Théo Hermsen, à Paris pendant la guerre pour 950.000 F pour le Landesmuseum de Linz. Au moment de la débâcle allemande la tapisserie fut mise à l'abri dans la mine de sel de Alt Aussee (Haute Autriche) avec l'ensemble des collections destinées au futur musée de Linz. Elle fut répertoriée " Aussee 32523 ". Après la chute du Reich, elle fut envoyée par les américains au Central Collecting Point de Munich et enregistrée sous le numéro 4603. La provenance française de cette tapisserie ayant été confirmée, la tapisserie est attribuée à la France et incluse dans le trente-huitième convoi en provenance de Munich du 27 octobre 1949 (lot 1). Elle a été inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Retenue lors de la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 19 décembre 1949, elle est alors prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. La tapisserie est inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 111. Elle a été déposée au château de Compiègne le 9 juin 1950 " salle 16 [autre inscription manuscrite] : 66 " et elle a été transférée au département des Objets d'art du musée du Louvre le 14 juin 1968 (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 25.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances