© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Nécessaire astronomique avec des scènes de l'Ancien Testament : Job et Loth

1565
Lieu de création : Allemagne du sud = sud de l'Allemagne (Europe) (?)
OA 10149
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 609
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 10149
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Anonyme Fabricant, facteur

description

Dénomination / Titre
Titre : Nécessaire astronomique avec des scènes de l'Ancien Testament : Job et Loth
Type d'objet
instrument scientifique (mesure, calcul, observation, etc.)
Description / Décor
"L’instrument en forme de boîte rectangulaire [et dont les deux éléments sont reliés, à l’arrière par une charnière, et à l’avant, par un crochet de fermeture] possède sur ses faces :
Face I a :
- Uns scène gravée de l’Ancien Testament : Lot enivré par ses filles devant une caverne, avec en arrière-plan l’incendie de Sodome (Genèse, 19, 31-35).
Face I b :
- Une échelle circulaire de vingt-quatre parties (I-XII X 2), munie d’un index en forme de flèche et décorée d’un soleil en son centre ;
- Aux quatre coins, un décor de rinceaux ;
- Le long des bords, les noms en latin des quatre points cardinaux.
Face II a :
- Une boussole dont le verre et l’aiguille sont manquants, avec sur son fond, les directions des quatre points cardinaux désignées par leur abrégé en latin. Une flèche marque la déclinaison magnétique à environ 8° est et une autre flèche, postérieure, est décalée d’environ 20° ouest ;
- L’échelle horaire d’un cadran horizontal (IIII-XII-VIII) pour 49° de latitude, inclinable pour celles de 43°, 46°, 52° et 55° d’après les marques sur les tranches intérieures de la boîte (de haut en bas, « 49 / 46 / 43 » au nord et « 49 / 52 / 55 » au sud) ;
- Aux quatre coins un décor de rinceaux.
Face II b :
- Un cadran horizontalà gnomon vertical rabattable, avec la mention « · HORÆ · PLANETARVUM ». Chaque heure y est inscrite des symboles des sept planètes qui la gouvernent suivant les jours de la semaine (« DIES ») ;
- Une petite boussole entourée de cuirs et gravée sur son fond d’une flèche indiquant la direction du nord avec un léger décalage à l’est pour la déclinaison magnétique (l’aiguille et le verre de cette boussole manquent aussi) ;
- Un décor de rinceaux
Face III a :
- Un cadran horizontal à gnomon vertical pour les heures italiennes (« HORÆ · AB · OCCASV · », 10-22) et babyloniennes (« HORÆ : AB : ORTV : »,
Certains noms mélangeant le français et l’anglais des huit directions autour de la boussole sont interchangés, l’appellation du carré des ombres est incorrecte et la table de conversion des heures à la Lune en heures communes ne peut fonctionner. " (Frémontier-Murphy, 2002)
Inscriptions
Etiquette :
"329" (sur la face III a)
Inscription :
"1565 / ~ G · N · V · G · / · L · G · Z · O ·" (sur la face III a, dans un cartouche décoré de cuirs)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 6,5 cm ; Largeur : 5,8 cm ; Hauteur : 1,8 cm (hauteur de l'instrument fermé)
Matière et technique
Matériau/Technique : Alliage cuivreux doré, acier, substance rouge

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Renaissance (Occident)

Date de création/fabrication : 1565
Lieu de création / fabrication / exécution
Allemagne du sud = sud de l'Allemagne (Europe) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Spitzer, Frédéric, Frédéric Sámuel Spitzer (Collectionneur) (vente de la collection Spitzer à Paris, 33, rue de Villejust, 33, av. Victor-Hugo, 17 avril-16 juin 1893, n° 2793, adjugé 240 FF)
Côte, Marie-Françoise, Jusseau (Donateur)
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1961
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [OArt] Salle 609 - Nicolas et Simone Landau, Vitrine 3

Bibliographie

- Frémontier-Murphy, Camille, Les Instruments de mathémathiques, XVIe-XVIIIe siècle : cadrans solaires, astrolabes, globes, nécessaires de mathématiques, instruments d'arpentage, microscopes, RMN, Paris, 2002, p. 148-150, N°84
Dernière mise à jour le 04.01.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances