© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Cadran équinoxial universel mécanique

Epoque / période : époque moderne = Ancien Régime (Occident)

Date de création/fabrication : 1700 - 1725
Lieu de création : Augsbourg = Ausgburg (Allemagne->Bavière)
Actuellement visible au Louvre
Salle 609
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 10151
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Willebrand, Johann [Mathias] (Francfort, vers 1658 - 1726)

description

Dénomination / Titre
Titre : Cadran équinoxial universel mécanique
Type d'objet
instrument scientifique (mesure, calcul, observation, etc.)
Description / Décor
"L’étui, de forme octogonale comme son cadran, est muni de deux crochets de fermeture. Au revers de son couvercle, une table circulaire des latitudes (en degrés) de soixante-huit villes européennes et de Jérusalem (à 32°). La platine de l’instrument est gravée de rinceaux et d’une échelle circulaire de degrés (intitulée "Gradus Poli" et numérotée de cinq en cinq, 20-70), sur laquelle un curseur en forme d’étoile (relié à un mécanisme sur la platine) indique la latitude d’inclinaison du cercle équinoxial. Ce cercle, monté sur charnière, est gradué sur son plat de l’échelle horaire (I-XII X 2, avec divisions jusqu’au quart d’heure). En son centre, porté par deux quartiers de rinceaux ajourés, est fixée une alilade. Ornée de rosaces et de rubans, cette alilade est constituée, à une de ces extrémités, d’un index qui pointe les heures sur l’échelle horaire et, à l’autre extrémité, d’un cadran à minutes (numéroté de cinq en cinq, 5-60, et décoré de rinceaux) dont l’aiguille liée à une petite roue court sur le cercle horaire denté ; sous le cadran à minutes, des pinnules servent à viser le Soleil (à l’automne et en hiver). Le fond de la boussole (fixée au dos par trois vis, dont une est manquante) porte sur sa circonférence les noms en latin des quatre points cardinaux ainsi qu’une échelle circulaire de 360 degrés (en divisions de 2 degrés, numérotés de dix en dix, 0-90 X 4). Au centre, un disque mobile gravé d’une rosace centrale et d’une rose des vents à seize directions permet de positionner le nord, désigné par une flèche, en fonction de la déclinaison magnétique. L’aiguille a aussi la forme d’une flèche. Un support rabattable sculpté de rinceaux devait posséder un plomb, manquant.
AU dos de la platine, se trouve la même échelle circulaire des latitudes que sur la face de l’instrument (numérotée tous les 5 degrés, 20-70) ; elle est non pas munie d’un curseur, mais d’une pièce en forme d’escargot qui règle la hauteur de la charnière du cercle équinoxial appuyée dessus. Des ressorts pour le plomb et le cercle équinoxial permettent de lever automatiquement ce dernier quand le cadran s’ouvre. Le tambour de la boussole, gravé d’un motif central et de la signature, est muni d’une fente pour tourner le disque mobile de déclinaison. Quatre pieds dont deux à vis servent à régler le niveau du cadran." (Frémontier-Murphy, 2002)
Inscriptions
Etiquette :
"287" (au dos de l'étui)
Signature :
"Johann Willebrand in . Augspurg 48" (au dos de la boussole)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Diamètre : 9,8 cm ; Longueur : 8 cm ; Epaisseur : 1,8 cm ; Longueur de l'accessoire : 10,8 cm ; Largeur de l'accessoire : 9 cm ; Epaisseur de l'accessoire : 2,2 cm
Matière et technique
Matériau/Technique : alliage cuivreux doré, argent, verre, acier bleui (le cadran), cuir noir, soie rose, alliage cuivreux avec restant d'argent
Cadran : alliage cuivreux doré, argent, verre, acier bleui
(l'étui)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque moderne = Ancien Régime (Occident)

Date de création/fabrication : 1700 - 1725
Lieu de création / fabrication / exécution
Augsbourg = Ausgburg (Allemagne->Bavière)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1961
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [OArt] Salle 609 - Nicolas et Simone Landau, Vitrine 2

Bibliographie

- Frémontier-Murphy, Camille, Les Instruments de mathémathiques, XVIe-XVIIIe siècle : cadrans solaires, astrolabes, globes, nécessaires de mathématiques, instruments d'arpentage, microscopes, RMN, Paris, 2002, p. 110-111, N°63
Dernière mise à jour le 12.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances