© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1992 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 2001 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1992 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Cadran polyédrique

1662
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
OA 10676
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 609
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 10676
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Sevin, Pierre Fabricant, facteur, marque (estampilles, poinçons...)

description

Dénomination / Titre
Titre : Cadran polyédrique
Type d'objet
instrument scientifique (mesure, calcul, observation, etc.)
Description / Décor
"La base carrée de l’instrument est portée par quatre pieds à vis qui permettent de régler son niveau. Au centre, la boussole rotatoire est inscrite sur son fond d’une rose des vents à trente-deux directions avec une fleur de lys au nord et les noms français de huit directions. L’aiguille est terminée à sa pointe par une fleur de lys et à sa queue par un croissant de lune. La boussole est munie sur sa circonférence de quatre index sur lesquels reposent les quatre pieds à volutes du polyèdre. Décorés de feuillages, ces index pointent vers une échelle de 360 degrés (numérotée de dix en dix, 10-360 et 10-90-10 X 2) ; ils permettent ainsi d’orienter les cadrans en tenant compte de la déclinaison magnétique et sans déplacer la base. Aux quatre coins de cette dernière figurent des motifs de feuillage et, le long de l’un des bords, la signature avec la date. Le polyèdre possède sur ses différentes faces cinq cadrans pour 49° de latitude :
- Un cadran horizontal orné en son centre d’un soleil (IIII-XII-VIII, divisé jusqu’au quart d’heure), avec la mention « pour 49 degréz ». Son gnomon triangulaire est décoré de feuilles en volutes sur un fond hachuré ;
- Un cadran vertical d’orientation « MERIDIONALE » (VI-XII-VI, divisé jusqu’au quart d’heure), avec lui aussi un soleil au centre ainsi qu’un gnomon triangulaire orné de volutes végétales sur un fond hachuré ;
- Un cadran vertical avec la mention « SEPTENTRIONALE » sur une banderole (IIII-VIII X 2, divisé jusqu’au quart d’heure). Il est gravé, au bas, de la signature et, en son centre, des armes de la Grande Mademoiselle. Un plomb sert à vérifier le niveau des cadrans. Son gnomon triangulaire porte le même décor que les autres ;
- Un cadran vertical avec la mention « ORIENTALE » sur une banderole. Il est numéroté de 4 heures à 11 heures du matin (IIII-XI et 7-11) et il est marqué des signes du zodiaque pour les saisons (sous-divisés en trois parties). Sa table est décorée de fleurs au naturel. Son gnomon rectangulaire à découpe (parallèle à l’axe des pôles, comme tous les autres) est gravé de motifs de feuilles sur un fond hachuré ;
- Un cadran vertical avec la mention « OCCIDENTALE » sur une banderole. Il est numéroté de 1 heure à 8 heures de l’après-midi (I-VII et 1-8) et il est marqué des signes du zodiaque pour les saisons (sous-divisés en trois parties). Sa table est aussi décorée de fleurs au naturel, et le gnomon rectangulaire à découpes, de motifs de feuilles sur un fond hachuré ;
- Entre les cadrans, des surfaces triangulaires sont décorées de rosaces.
Les cadrans polyédriques, apparus à la Renaissance, ont perduré jusqu’au XIXe siècle grâce à leur forme attrayante qui leur assura un grand succès auprès des collectionneurs. Cet instrument, réalisé en laiton (ou en alliage assimilé) est caractéristique de la ville de paris, où seuls les membres de la corporation des fondeurs avaient le droit de fabriquer des instruments dits de mathématique. Il est composé sur ses différentes faces de cinq cadrans de direction qui donnent tous la même heure lorsqu’ils sont correctement orientés. (Frémontier-Murphy, 2002)
Inscriptions
Inscription :
armoiries d'Anne Marie Louise d'Orléans, dite la Grande Mademoiselle, écu en losange timbré d'une couronne de prince du sang : d'azur à trois fleurs de lys d'or au lambel de gueules [argent] (sur le cadran vertical septentrional)
"Louis XIV est mort le 1er septembre / 1715" (sous la base, à la pointe sèche)
Signature :
"Pierre Seuin A Paris 1662" (sur la base)
"Pierre Seuin AParis" (sur le cadran septentrional)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 28,5 cm (dimensions hors tout) ; Hauteur : 25 cm (hauteur sans les pieds) ; Hauteur : 3,5 cm (hauteur des pieds) ; Largeur : 16,3 cm (largeur des quatre côtés de la base) ; Largeur : 8,2 cm (largeur des cadrans)
Matière et technique
Matériau/Technique : Alliage cuivreux, alliage cuivreux argenté, verre, acier bleui

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Louis XIV (1643-1715) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1662
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Orléans, Anne-Marie-Louise d' (Collectionneur)
Landau, Nicolas (Collectionneur)
Landau, Marcelle, Stiskin, Marcelle Léontine (Donateur) (don d'un ensemble de 166 instruments scientifiques, en exécution des volontés de son époux Nicolas Landau)
Mode d’acquisition
don manuel
Date d’acquisition
date : 1979
date de l'arrêté/décision : 22/11/1979
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [OArt] Salle 609 - Nicolas et Simone Landau, Vitrine 2

Bibliographie

- Frémontier-Murphy, Camille, Les Instruments de mathémathiques, XVIe-XVIIIe siècle : cadrans solaires, astrolabes, globes, nécessaires de mathématiques, instruments d'arpentage, microscopes, RMN, Paris, 2002, p. 141-143, pl. III, N°80
- RMN, Musée du Louvre (dir.), Un temps d'exubérance. Les arts décoratifs sous Louis XIII et Anne d'Autriche, cat. exp. (Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 11 Avril 2002 - 08 Juillet 2002), Paris, RMN, 2002, p. 316, ill. p. 317, N°209
- De temps en temps : histoires de calendriers, cat. exp. (Paris, Centre historique des Archives nationales, 12 novembre 2001 - 8 février 2002), Paris, Editions Tallandier, 2001, ill. p. 17
- Helleu, Claude ; Laborderie, Arnaud (dir.), Tous les savoirs du monde = l'aventure des encyclopédies de Sumer au XXIe siècle, cat. exp. (Paris, Bibliothèque nationale de France [Tolbiac et Richelieu], 20 décembre 1996 - 6 avril 1997), Paris, BNF, 1996, p. 311, n°128
- Cinq années d'enrichissement du Patrimoine national, 1975-1980. Donations, dations, acquisitions, cat. exp. (Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 15 novembre 1980 - 2 mars 1981), Paris, 1980, n°119
- Exposition des instruments et outils d'autrefois, cat. exp. (Paris (Externe, France), Musée des Arts décoratifs, 1936), Paris, Musée des Arts décoratifs, 1936, n°89
- Frémontier-Murphy, Camille, « "Une collection d'instruments scientifiques au musée du Louvre" », L'estampille/L'objet d'art, 342, décembre 1999, p. 40-43, ill. p. 41

Expositions

- Tous les savoirs du monde : encyclopédies et bibliothèques, Paris (Externe, France), Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand, 17/12/1996 - 31/03/1997
- Un temps d'exubérance. Les arts décoratifs sous Louis XIII, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 09/04/2002 - 08/07/2002
- La Passion de la Liberté. Des Lumières au romantisme, Bordeaux (Externe, France), Musée des Beaux-Arts, 19/06/2019 - 13/10/2019
Dernière mise à jour le 11.05.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances