© Musée du Louvre
© 2020 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© Musée du Louvre
© 2020 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet
© 2017 Musée du Louvre / Alain Prévet

Porte-embrasse en bronze doré d'un groupe de cinq

Epoque / période : époque contemporaine (Occident)

Date de création/fabrication : 1885 - 1900
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens privés ; en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 659 A
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Porte-embrasse en bronze doré d'un groupe de cinq
Type d'objet
lustre
Description / Décor
A à D de style louis XVI.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 18,5 cm ; Largeur : 8,5 cm ; Profondeur : 14,5 cm ; Poids : 0,97 kg
Matière et technique
Matériau : bronze
Technique : doré = dorure (techniques métal)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque contemporaine (Occident)

Date de création/fabrication : 1885 - 1900

Données historiques

Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens privés (MNR)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Rose Valland. En quête d'art spolié., cat. exp. (Grenoble (Externe, France), Musée Dauphinois, 2019), 2019, exposition sans catalogue (prêté à l'exposition)
Dernière mise à jour le 12.08.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances