© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre

Fauteuil d'une suite de quatre

1885 / 1915 (Fin du XIXe siècle - début du XXe siècle)
OAR 272
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 272
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Garnier, E. Ebéniste

description

Dénomination / Titre
Titre : Fauteuil d'une suite de quatre
Type d'objet
mobilier ; fauteuil
Description / Décor
fauteuil au dossier arrondi sculpté de fleurs et perles ; accoudoirs à manchettes à supports en forme d'S renversée, ornés d'une chute de fleurons ; pieds fuselés et cannelés disposés en avant et en arrière de la ceinture ; ceinture sculptée de rais de coeur de feuillages ; garniture de tapisserie symbolisant la science (dossier) et ses attributs (siège). Style Louis XVI.
Inscriptions
Etiquette :
« MNL Nelle Sie OAR 271 c » (au revers du dossier)
Signature :
« E. Garnier » (au bas du dossier)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 100,5 cm ; Largeur : 68 cm ; Profondeur : 71 cm ; Poids : 16 kg
Matière et technique
Matériau : bois
Technique : doré = dorure (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille)
Technique : tapisserie = tapisserie sur métier (techniques textile)
Matériau : soie

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1885 - 1915

Données historiques

Historique de l'œuvre
la provenance de la suite des quatre fauteuils de style Louis XVI-Impératrice (OAR 269, OAR 270 ; OAR 271, OAR 272) a pu être précisée en croisant plusieurs sources. Dans la liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP) les éléments suivants sont indiqués : « n° d'ordre : 10 ; n° allemand : WIE 5319 ; Provenance : Baden ; Pays : France ; Style : Louis XV[I]° ; Sujet : 4 fauteuils [Louis XVI] ; Matière : bois doré ; Observations : cassé ; Attribution : (néant) ».Style « Louis XVI Impératrice ». L'indication « Louis XV » concernant le style des fauteuils, (corrigée ci-dessus en « Louis XVI »), est vraisemblablement une erreur de frappe. En effet, il n'y a pas dans le fonds OAR une suite de quatre fauteuils Louis XV, mais seulement cette suite de quatre fauteuils Louis XVI-Impératrice. De plus, le fait qu'un des fauteuils soit cassé (aujourd'hui), comme l'indique la liste OBIP est un élément d'identification. Sur cette liste OBIP, l'indication du convoi de provenance « Baden », mais surtout celle du numéro du Central Collecting Point de Wiesbaden « Wie 5319 » permet de retrouver cette suite de fauteuils dans les documents américains. Un document du 8 septembre 1948 donne les numéros d'oeuvres d'origine française encore au Central Collecting Point de Wiesbaden à cette date et le numéro « Wie 5319 » est inclus. Le document Unclaimed Material of Probable French Origin in the Wiesbaden Central Collecting Point - 8 septembre 1948 nous donne les éléments suivants : « (...) n° 7 - The following collection was transfered to Wiesbaden from Schloss Weilburg on the basis of statement that it was reputed to have been removed to Weilburg from an unknown "chateau in Normandy" by an SS Headquarters unit : WIE 5306 - 5330, antique furniture, 25 pieces ». Le numéro « Wie 5319 » est inclus entre les numéros « Wie 5306 et Wie 5330 ». Un autre document sous la même cote de la Mission française reprend ces informations : French Mission for Restitution to the French, attached to Office of Military Government, Economics Division-restitution Control Branch : « Claim N° : (...) ; Property alleged to be : (...) ; at : Wiesbaden ; Address : Central Collecting Point ; Name of Claimant : O.B.I.P. Paris ; [...] ; Claim and Item N° : 27 ; Description + Identifying Mark of Numbers : antique furniture, removed from an unknown "chateau in Normandy" to Schloss Weilburg ; Wiesbaden House N° : WIE 5306-5330 ; Unit : pieces ; Quantity : 25 ». Ces deux documents se confirment l'un et l'autre, mais c'est surtout le calepin de déballage du premier convoi en provenance de Wiesbaden qui indique de façon indiscutable que les OAR 269, OAR 270, OAR 271 et OAR 272 portaient bien dans ce convoi le numéro « Wie 5319 ». Calepin de déballage du premier convoi en provenance de Wiesbaden : « Colis n° 33 (...) WIE 53191/2 - 2 fauteuils bois doré style Louis XVI - tapisserie Aubusson [OAR 269 & OAR 270] ; [...] Colis n° 43 [...] WIE 5320 - Fauteuil b. doré L XVI - Aubusson [OAR 271] ; [...] Colis n° 44 [...] WIE 5322 - Fauteuil bois doré L XVI - Aubusson (cassé) (OAR 272) ». La confrontation de ces documents permet d'établir que la suite des quatre fauteuils Louis XVI - Impératrice (OAR 269, OAR 270, OAR 271, OAR 272) a été saisie par les SS dans un château de Normandie et servait à l'ameublement du château de Weilburg, devenu une de leurs résidences. Cette suite faisait partie d'un ensemble de vingt-cinq meubles (Wie 5306-5330), qui a été récupéré au château de Weilburg par les services américains. La tapisserie OAR 2 « Verdure » a d'ailleurs la même origine. Cette suite de quatre fauteuils, retrouvée au château de Weilburg, puis déposée au Central Collecting Point de Wiesbaden fut enregistrée sous le numéro « Wie 5319 ». Elle a été inscrite sur une liste d'objets originaires de France établie le 8 septembre 1948. Elle a été restituée le 4 novembre 1948 par le premier convoi en provenance de Wiesbaden. Elle a ensuite été inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Elle est retenue lors de la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 19 décembre 1949, prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. La suite des fauteuils a ensuite été inscrite dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous les numéros OAR 269, OAR 270, OAR 271 et OAR 272. Elle est déposée au château de Compiègne en « juin, juillet, août 1950 » et exposée en « salle 40 », puis au Mobilier national en 1959. Le départ du château de Compiègne de ce fauteuil doré, style Louis XVI-Impératrice pour le Mobilier national ne s'effectue que le 6 juillet 1964. L'OAR 270 revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 2 octobre 2003 ; il est actuellement conservé dans les réserves de ce département (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 20.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances