© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1984 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1984 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Astrolabe planisphérique

vers 1800
Lieu de création : Afrique du nord (Afrique) ; Maroc (Afrique->Afrique du nord) (?)
OA 10880
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 10880

description

Dénomination / Titre
Titre : Astrolabe planisphérique
Type d'objet
astrolabe
Description / Décor
Les inscriptions sont gravées dans une écriture coufique maghrébine, ce qui amène à penser que l'instrument a probablement été construit au Maroc. Les noms des étoiles sur "l'araignée" (plaque de cuivre découpée tournant à l'intérieur du boîtier), sauf un, sont d'un style très cursif, mais toujours maghrébin. Vingt seulement des vingt-cinq index des étoiles portent des noms ; il semble que "l'araignée" soit restée inachevée et qu'elle ait été partiellement complétée par la suite. A l'intérieur du boîtier (ou mère), sous "l'araignée", se trouve un dique métallique gravé des deux côtés (ou "tympan") pour indiquer les latitudes, qu'on pouvait retourner au besoin, en fonction du lieu où l'on se servait de l'astrolabe (sur une face, Meknès; Fès sur l'autre). L'astrolabe contient encore en-dessous cinq autres tympans, un de cuivre (Sijilmassa/Marrakech), quatre de papier (Médine/La Mecque; un, recto seulement, "pour toutes les villes dont la latitude est lâmka"; deux, recto seulement, inachevés et sans inscription) et , au fond, un disque de papier protecteur, découpé dans un texte. Au dos de l'astrolabe, un calendrier julien zodiacal (O° Ariès = 7 mars), u ngraphique des heures inégales et un carré des ombres.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 23 cm (hauteur hors tout) ; Diamètre : 15 cm (diamètre hors tout) ; Epaisseur : 0,8 cm (épaisseur hors tout)
Matière et technique
Matériau/Technique : Alliage cuivreux, papier, argent, traces de substance rouge

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1800
Lieu de création / fabrication / exécution
Afrique du nord (Afrique) ; Maroc (Afrique->Afrique du nord) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1981
date de l'arrêté/décision : 01/04/1981
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Frémontier-Murphy, Camille, Les Instruments de mathémathiques, XVIe-XVIIIe siècle : cadrans solaires, astrolabes, globes, nécessaires de mathématiques, instruments d'arpentage, microscopes, RMN, Paris, 2002, p. 192-193, N° 103
- Makariou, Sophie (dir.), L'apparence des cieux : astronomie et astrologie en terre d'Islam, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 1998), Paris, Réunion des Musées Nationaux, 1998, p. 78, 86, ill. 45, n°44
- Alcouffe, Daniel ; Durand, Jannic ; Gaborit-Chopin, Danielle ; Ennès, Pierre ; Lefébure, Amaury, Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art : 1980-1984, Paris, Réunion des musées nationaux, 1985, p. 175-177, n° 105
Dernière mise à jour le 03.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances