© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

gobelet

Epoque / période : romain impérial ; sigillée italique (?)

Date de création/fabrication : 4e quart Ie s. av. J.-C. ; 1e quart Ie s. ap. J.-C. (-15 - 10)
Lieu de création : Italie (?)
Lieu de découverte : Syrie
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : CA 2315

description

Dénomination / Titre
Dénomination : gobelet
Typologie : gobelet d'Aco
Description / Décor
Décor : sur toute la vasque ; zone (point, lancéolé, surmonté de) ; chevron (file)

Etat de l'oeuvre : entier
Restauration : recollé(nombreux fragments)
Inscriptions
Inscription :
Cratus.t.Rubri
Langue :
latine
Nature du texte :
marque de fabrique (contenu du texte->marque)
Onomastique
Cratus(esclave de,Rubrius T.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 12,2 cm ; Diamètre : 8,5 cm ; Poids : 125 g
Matière et technique
Matériau : argile (argile ocre)
Technique : moulé, couverte
Précision technique : couverte brun clair

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : romain impérial ; sigillée italique (?)

Date de création/fabrication : 4e quart Ie s. av. J.-C. ; 1e quart Ie s. ap. J.-C. (-15 - 10)
Lieu de création / fabrication / exécution
Italie (?)
Lieu de découverte
Syrie

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1920
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Hayes, John Walker. Roman pottery : fine-ware imports. 2008. , p. : 97, n. 21

Bibliographie de comparaison

- Ettlinger, Elisabeth. Conspectus formarum terrae sigillatae italico modo confectae. Bonn, R. Habelt, 1990. , p. : 182, pl. 60, formeR13
Dernière mise à jour le 03.12.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances