© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
profil gauche © 1990 Musée du Louvre / Patrick Lebaube
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 1990 Musée du Louvre / Patrick Lebaube
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

calpis

Epoque / période : archaïque ; classique ; figures rouges

Date de création/fabrication : 1e quart Ve s. av. J.-C. ; 2e quart Ve s. av. J.-C. (fin ; debut) (vers -480 - -470)
Lieu de création : Athènes
Lieu de découverte : Vulci (Canino)
Actuellement visible au Louvre
Salle 651
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : LP 1435
Numéro catalogue : G 53
Autre numéro d'inventaire : N 3481
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : calpis
Description / Décor
Décor : sur col ; filet ; sur panse ; tableau (encadré de, grenades stylisées) ; enlèvement de Thétis ; Pélée (couronne : feuille, nu, baudrier, fourreau, épée, attaqué par, serpent, lion : restes, saisissant) ; Thétis (diadème, crobylos, boucle d'oreille, chitôn, himation, tenant, dauphin) ; Néréide (cheveux, long, bandeau, boucle d'oreille, chitôn, himation, fuyant) ; dragon marin
sur panse (en bas) ; filet (2)

Etat de l'oeuvre : incomplet ; lacunes (lion, dos de Pélée, himation de Thétis) complétées ; recollé
Inscriptions
Inscription :
graffite incisé sous le pied
Nature du texte :
graffite (contenu du texte->marque)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 37,5 cm ; Diamètre : 31,6 cm
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : peinture brillante (peinture), dessin au trait, rehaut rouge (peinture->rehaut)
Précision technique : rehauts rouges (filets, couronne, baudrier, bandeau)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : archaïque ; classique ; figures rouges

Date de création/fabrication : 1e quart Ve s. av. J.-C. ; 2e quart Ve s. av. J.-C. (fin ; debut) (vers -480 - -470)
Lieu de création / fabrication / exécution
Athènes
Lieu de découverte
Vulci (Canino)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1837
date de vente publique : 08/05/1837
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AGER] Salle 651 - Galerie Campana V

Index

Catégorie
Dénomination
Matériaux
Nature du texte

Bibliographie

- Giroux, Hubert, « Les acquisitions du Louvre aux ventes Canino », dans Clark, Andrew J. ; Gaunt, Jasper ; Gilman, Benedicte (dir.), Essays in Honour of Dietrich von Bothmer, Amsterdam, 2002, p. 127-135, p. 129
- Barringer, Judith, Divine escorts: Nereids in archaic and classical Greek art, Ann Arbor, The University of Michigan Press, 1995, p. 75, 195, pl. 79, n° 140
- Johnston, Alan W., Trademarks on Greek vases, Berlin, Archäologisches Institut des Deutschen Reiches, 1979, p. 99, n° 23, 13B
- Beazley, John D., Attic red-figure vase-painters, Oxford, Clarendon Press, 1963, p. 294, n° 64
- Union académique internationale. (dir.), Pottier, Edmond, Corpus Vasorum Antiquorum. France. Fascicule 9, Musée du Louvre. Fascicule 6, [Musée du Louvre, 6], Paris, 1929, pl. 53.3, 6
- Beazley, John D., « Fragment of a Vase at Oxford and the Painter of the Tyszkiewicz Crater in Boston (pp. 144-153) », American Journal of Archaeology, 2, 20, 1916, p. 149, n° 10
- Pottier, Edmond, Vases antiques du Louvre. salles E-G : le style archaïque à figures noires et à figures rouges, écoles ionienne et attique, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Hachette, 1901, Disponible sur : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62325441/f17.item.zoom , p. 147, pl. 94
Dernière mise à jour le 04.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances