© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

œnochoé

Date de création/fabrication : 3e quart VIe s. av. J.-C. ; VIe s. ap. J.-C. et 4e quart VIIe s. av. J.-C. (-550 - 600 et -625 - -600)
Lieu de création : Étrurie
Lieu de découverte : Italie
Numéro d’inventaire
Numéro dépositaire : 6659

description

Dénomination / Titre
Dénomination : œnochoé
Ancien titre : Oenochoé (vases de pâte noire haute antiquité) (Liste d'envoi ; 1863)
Description / Décor
Oenochoé à embouchure trilobée, lèvre évasée, col cylindrique en entonnoir, anneau plastique à la base du col, anse en ruban flanquée de deux petites protubérances en pointe de part et d'autre de l'attache supérieure, panse ovoïde, pied en disque à dessous creux et à tranche légèrement oblique.
Décor sur l'anse d'une paire de filets parallèles verticaux incisés sur chaque bord.
Décor sur l'épaule à la roulette de quatorze éventails de points semi-fermés, à quatre branches, orientés vers la droite.
Décor sur la panse, au-dessous de quatre sillons horizontaux incisés, d'un réseau de traits verticaux irréguliers.
Deux trous d'évacuation d'impuretés sur la panse.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 26 cm ; Diamètre : 6,1 cm
Matière et technique
Matériau : argile (bucchero)
Technique : estampage = estampé, incisé = incision

Lieux et dates

Date de création / fabrication
3e quart VIe s. av. J.-C. ; VIe s. ap. J.-C. et 4e quart VIIe s. av. J.-C. (-550 - 600 et -625 - -600)
Lieu de création / fabrication / exécution
Étrurie
Lieu de découverte
Italie

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1861

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Clermont-Ferrand (France), Musée Bargoin

Index

Dernière mise à jour le 25.01.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances