Page de texte du "Livre des rois" dit « Demotte »

1314 / 1335 (1ère moitié du XIVe siècle)
Lieu de provenance : Tabriz (Monde iranien - Caucase->Iran)

OA 7096 Verso ; GM 141 ; 26
Département des Arts de l'Islam
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 7096 Verso
Numéro catalogue : GM 141
N° anc. coll. : 26
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Firdousi (Ṭūs, vers 940 - Ṭūs, vers 1020), Ecrivain

description

Dénomination / Titre
Dénomination : Livre des rois (= Shahnama) (Art du livre->Oeuvre littéraire)
Titre : Page de texte du "Livre des rois" dit « Demotte »
Description / Décor
Type miniature : page isolée

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 59,3 cm (page) ; Largeur : 39,7 cm (page) ; Hauteur : 40,7 cm (texte) ; Largeur : 28,8 cm (texte)
Matière et technique
Matériau : Papier
Matériau/Technique : Encre noire, couleurs et or sur papier

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1ère moitié du XIVe siècle (1314 - 1335)
Lieu de provenance
Tabriz (Monde iranien - Caucase->Iran)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Marteau, Georges (Donateur)
Demotte, Georges-Joseph (Antiquaire / Marchand d'art)
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date du décret : 20/12/1916
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Arts de l'Islam

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Index

Catégorie
Mode d'acquisition

Bibliographie

- Fellinger, Gwenaëlle, « Georges Marteau ou le papier dans tous ses états », La Revue des musées de France. Revue du Louvre, 4, 2012, p. 39, ill. 5 p. 40
- Porter, Yves, Le prince, l'artiste et l'alchimiste : La céramique dans le monde iranien Xe-XVIIIe siècle, Paris, Hermann, 2011, p. 141
- Porter, Yves, « La réglure (mastar) : de la forme d'atelier aux jeux de l'esprit », Studia Islamica, n° 96, 2003, p. 55-74, 65 (à vérifier), fig. 5
- Komaroff, Linda ; Carboni, Stefano (dir.), The legacy of Genghis Khan : Courtly Art and Culture in Western Asia, 1256-1353, cat. exp. (New York, The Metropolitan Museum of Art, 2002-2003. Los Angeles, County Museum of Art, 2003), New York, The Metropolitan Museum of Art, 2002, p. 53-54, 255, fig. 51, n° 46
- Hillenbrand, Robert, The Iskandar cycle in the great Mongol siv`, the problematics of power eastern and western representation of art, Bern, Ed M.Bridges and J.C. Büngel, 1996, p. 203-229 (à vérifier)
- Soudavar, Abolala, « The saga of Abu-Sa'id Bahador Khan. The Abu-Sa'idname », Oxford Studies in Isamic art, Vol. 12, 1996, p. 156, fig. 50
- Le prince en terre d'Islam, cat. exp. (Paris, Palais de Tokyo, 1983-1984), Paris, RMN, 1983, p. 15
- Grabar, Oleg ; Blair, Sheila, Epic images and contemporary history : the illustrations of the great mongol Shahnama, Chicago, The university of Chicago Press, 1980, p. 112-113, n° 28
- Roux, Jean-Paul (dir.), L'Islam dans les collections nationales, cat. exp. (Paris, Grand Palais, 1977), Paris, Editions des Musées nationaux, 1977, p. 137, n° 259
- Blochet, Edgar, Musulman painting : XII-XVIIth century, New York, Hacker Art Books, 1975, pl. XLVII
- Roux, Jean-Paul (dir.), Arts de l'Islam des origines à 1700 dans les collections publiques françaises, cat. exp. (Paris, Orangerie des Tuileries, 1971), Paris, RMN, 1971, p. 221, n° 321
- Stchoukine, Ivan (dir.), Les Miniatures persanes, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre), Paris, Musées nationaux, 1932, p. 34-35, pl. IV, n° 4
- Sakisian, Armenag Bey, La miniature persane du XIIe au XVIIe siècle, Paris, Bruxelles, G. Van Oest, 1929, fig. 37 (à vérifier)
- Salles, Georges ; Ballot, Marie-Juliette, Les collections de l'Orient musulman, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Musée du Louvre, 1928, p. 23, pl. II
- Migeon, Gaston, L'Orient musulman, 1, Sculptures, bois sculptés, ivoires, bronzes, armes, cuivres, tapis et tissus, miniatures, [Musée du Louvre, Paris], Paris, A. Morancé, 1922, p. 31, pl. 42, n° 139
- Roux, Jean-Paul, « Arts de l'Islam au Grand Palais : 50 illustrations de l'exposition », Archéologia, Num. spécial : 106, mai 1977, p. 28-29
Dernière mise à jour le 14.09.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances