Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Autre RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage

Homme creusant le sol ; torse de jeune homme de dos, la tête tournée vers la gauche et reprise de la torsion de sa tête ; études de bras et d'épaule

Numéro d’inventaire
INV 714, Verso
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 31314
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. VI E 4
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.124
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Buonarroti, Michelangelo dit Michel-Ange (1475-1564)
Ecole florentine
inspiré par JACOPO DELLA QUERCIA

description

Dénomination / Titre
Homme creusant le sol ; torse de jeune homme de dos, la tête tournée vers la gauche et reprise de la torsion de sa tête ; études de bras et d'épaule
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
La figure qui semble creuser le sol et qui s'impose au centre de la feuille pourrait être inspirée de l'Adam piochant la terre, sculpté, en sens inverse, par Jacopo della Quercia dans l'un des bas-reliefs illustrant l'Histoire de la Genèse et décorant les montants du portail de San Petronio, à Bologne (1425-1434). Michel-Ange, qui, lors de son séjour à Bologne (1494-1495), admira beaucoup ces sculptures, se rappellera encore du motif quelques années plus tard, quand, à Rome, il peindra Noé travaillant la terre au second plan de l'Ivresse de Noé (Chapelle Sixtine, vers 1508-1509). Selon P. Joannides (2003) cette feuille pourrait avoir servi à l'élaboration du 'Martyre des Dix Mille' que Michel-Ange projetait de réaliser vers 1502-1506. L'inscription en haut à gauche de la feuille est le fragment d'un sonnet de l'artiste qui pendant toute sa vie se dédia à la poésie en même temps qu'à la peinture, à la sculpture et à l'architecture. On peut aussi rapprocher ces études de torse de jeune homme de dos (avec la reprise de la torsion de sa tête) et les études de bras et d'épaules à l'étude du David en rapport avec le bronze, perdu, que Michel-Ange réalisa pour Pierre de Rohan, maréchal de Gié, entre 1502 et 1503, confirme la datation de la feuille à l'époque du retour de l'artiste à Florence, après son premier séjour à Rome (1496-1501). Bibliographie : P. Joannides, 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, VI : Michel-Ange, élèves et copistes', Paris, 2003, n° 4 (avec bibliographie antérieure) D. Cordellier in 'Michel-Ange', P. Joannides, Milan/Paris, Musée du Louvre/5 Continents, 2003 (Louvre, Cabinet des Dessins), p. 9, 11, 81 n° 7 H. Chapman, 'Michelangelo drawings / Paris' in The Burlington Magazine, CXLV, june 2003, p. 469 ; L. Angelucci, in 'Renaissance : Révolutions dans les arts en Europe, 1400-1530', cat. exp. Lens, Musée du Louvre-Lens, 2012-2013, p. 106 n° 50, repr. p. 107 Z. Karpati, 'Michelangelo, the David, and Donatello' in 'Triumph of the Body: Michelangelo and Sixteenth-Century Italian Draughtsmanship', Zoltan Karpati & Eszter Nagy, cat. exp. Budapest, Museum of Fine Arts, 5 avril - 30 juin 2019, pp. 67-87, voir pp. 75-76 pour le recto de la feuille

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,263 m ; L. 0,188 m
Matière et technique
Plume et encre brune. Inscription à la plume et à l'encre brune, en haut à gauche : 'Al dolcie mormorar du[n] fiumciello / C haduggia di verdo[m]bra u[n] ciaro (sic) fonte / e a star il cor'.

Données historiques

Historique de l'œuvre
P.-J. Mariette (L. 1852 ou 2097) (R. Bacou, 1981, p. 255) - Marquis de Lagoy (L.1710) - Th. Dimsdale (L.2426) - Sir Th. Lawrence (L.2445) - Guillaume II de Hollande ; acquis en 1850 ; marque du Louvre (L. 1886).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Guillaume II, roi des Pays-Bas
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1850

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format horizontal

Expositions

- Michel-Ange : Les dessins du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 26/03/2003 - 23/06/2003
- Renaissance. Révolutions dans les arts en Europe, 1400-1530, Lens, Louvre-Lens, 12/12/2012 - 11/03/2013
Dernière mise à jour le 15.09.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances