Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Environnement RMN
Environnement Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Autre RMN
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN

Saint Antonin, archevêque de Florence donnant l'aumône au gentilhomme

INV 1067, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 1067, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 796
MA 782
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IV R 203
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.169
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
COCCAPANI Sigismondo (1583-1643)
Ecole florentine

Anciennes attributions :
COCCAPANI Sigismondo (1583-1643)
Ecole florentine
(P.-J. Mariette)
COCCAPANI Sigismondo (1583-1643)
Ecole florentine
(Frédéric Reiset (Inv. ms))
COCCAPANI Sigismondo (1583-1643)
Ecole florentine
(Morel d'Arleux (Inv. ms))

Propositions d'attributions :
CARDI Lodovico (1559-1613)
Ecole florentine
(Ph. Pouncey (note ms))
CARDI Lodovico (1559-1613)
Ecole florentine
(C. Monbeig Goguel, 1981)

description

Dénomination / Titre
Saint Antonin, archevêque de Florence donnant l'aumône au gentilhomme
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
W. Paatz ('Die Kirchen von Florenz ein Kunstgeschichtkiches Hnd buch', Frankfurt, 1952-55, III, p. 32) a identifié ce dessin avec celui décrit dans le catalogue de la collection de Francesco Maria Niccolo' Gaburri comme préparatoire pour une lunette peinte à fresque dans le cloître de saint Antonin du couvent de San Marco à Florence. Ph. Pouncey (note ms au verso du montage), a proposée l'attribution à Ludovico Cardi dit il Cigoli, acceptée dans un premier temps par C. Monbeig Goguel ('A propos de Sigismondo Coccapani. I. Dessins', in 'La revue du Louvre et des Musées de France', Oct., n. 4, 1981, p. 267), qui ensuite a à nouveau soutenu l'attribution à Coccapani. La spécialiste a en effet suggéré de reconnaître dans le dessin une étude préparatoire pour la fresque de la lunette dans le grand cloître de l'église SS. Annunziata, à Florence, dont d'autres études sont conservées à Florence (Galleria degli Uffizi, inv. 1092 F) et à Brno (Moravian Gallery, Inv. B10114).
Voir : C. Monbeig Goguel, 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, IV : Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, vol. II : 1620-1800', Milan, 2005, n° 203.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,206 m ; L. 0,393 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis bleu sur traits à la pierre noire. Mis au carreau à la sanguine, numérotation à la plume et encre brune en bas de 1 à 12 ; cintré en forme de lunette. Collé en plein.
Forme
de lunette

Données historiques

Historique de l'œuvre
P.-J. Mariette (L. 1852 ou 2097), montage (LBS 006) avec cartouche inscrit: SIGISMUNDUS / COCCAPANI / Baldin. in ejus Vita et annotation : S. Antonius archiepis. Flor. duos caecos avaritiae increpat, & pecuniam mendicando male partam, civi cuidam egenti elargitur : Pinxit peristylis D. Marci Florentiae ; sa vente, Paris, 15 novembre 1775, n° 374 (R. Bacou, 1981, p. 251) ; acquis par le Cabinet du Roi ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.1, p.103, chap. : Ecole florentine, carton 6. (...) Numéro : 782. Nom du maître : Coccapani, Sigismondo. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er. Désignation des sujets : Saint Antonin archevêque de Florence, reproche à deux aveugles leur avarice. Dessin à la plume, lavé et cintré. Il a été exécuté dans le cloître du couvent de Saint Marc à Florence.#102 au crayon Dimensions : H. 21 x L. 40cm. Origine : Collections ancienne et de Mariette.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&#Exposé au crayon. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Mariette, Pierre-Jean
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1775

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Le rayonnement de Florence sous les derniers Médicis. Dessins des XVIIème et XVIIIème siècles
Etape :
Musée Léon Bonnat, Bayonne, France - 25 octobre 2006 - 07 février 2007
Organisée par : Musée Léon Bonnat (Bayonne, France), Musée du Louvre (Paris, France)
- Dessins baroques florentins : LXXVe exposition du Cabinet des dessins
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 02 octobre 1981 - 18 janvier 1982
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Le cabinet d'un grand amateur P. J. Mariette (1694-1774) : Dessins du XVe siècle au XVIIIe siècle
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 20 avril - 31 décembre 1967
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Notice des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole italienne]
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Notice des dessins, peintures, émaux et terres cuites émaillées exposés au Musée Royal, dans la Galerie d'Apollon
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
Dernière mise à jour le 15.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances