RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Trois hommes agenouillés devant des femmes, dont une accroupie

Numéro d’inventaire
INV 8887, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 7357
MA 6852
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.4, p.339
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PUPINI Biagio (documenté en 1505-documenté en 1575)
Ecole bolonaise
(F. Reiset (Inv. ms))

Anciennes attributions :
INCONNU

description

Dénomination / Titre
Trois hommes agenouillés devant des femmes, dont une accroupie
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Dessin paraphé par Coypel et de Cotte.
Autrefois classé parmi les maîtres inconnus par Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été rendu à Biagio Pupini par F. Reiset (Inv. ms).
Voir : Y. Martin, 'Catalogue des dessins de Biagio Pupini au Louvre', Maîtrise Session d'octobre. Université de Paris I. UER d'art et archéologie, Année 1988-1989, Directeur de recherches M. D. Ternois Martin, n° 88.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,197 m ; L. 0,176 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, papier lavé d'ocre jaune. Coupé et réintégré à gauche. Collé en plein.
Forme
irrégulière

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.5, p.888, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Numéro : 6852.Maîtres inconnus. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 74. Désignation des sujets : Fragment de dessin dont le sujet est inconnu. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 19,5 x L. 17,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD37

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances