Mort de Marie Madeleine

Numéro d’inventaire
INV 5030, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 3889
MA 3696
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t.III W 246
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.64
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
LIGOZZI Jacopo (1547-1626)
Ecole vénitienne

description

Dénomination / Titre
Mort de Marie Madeleine
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Le titre du dessin attribué par L. Conigliello, 2004, est : 'L'extase mystique de sainte Marie Madeleine'. 'Ce dessin représente l'extase de sainte Marie Madeleine pénitente. La tête de la sainte montre un repentir ; en effet, dans la première version, celle-ci contemplait la croix. Françoise Viatte souligne le changement de thème, qui transforme le sujet en une scène de 'consolation angélique'. L'abandon de la sainte est représenté avec une grande finesse, et la nature morte formée sur la gauche par le vase à parfums et les livres apporte une note précieuse, tandis que le crâne vu en raccourci et de dessous constitue un macabre 'memento mori'. L'exécution du bras gauche est faible, tant du point de vue de l'anatomie que de celui de la perspective.' (L. Conigliello, 'Ligozzi', Paris, Musée du Louvre, 5 Continents, 2004, (Cabinet des dessins), n° 12, p. 69-70).
F. Viatte, 'Musée du Louvre, Cabinet des dessins, Inventaire général des dessins italiens, III. Dessins toscans : XVIe- XVIIe siècle, I, 1560-1640', Paris, 1988, n° 246.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,267 m ; L. 0,17 m
Matière et technique
Plume, encre brune, lavis brun, rehauts d'or sur papier lavé brun-ocre. Repentir sur un feuillet découpé et rapporté pour la tête de la Madeleine. Indication du format cintré au pinceau et au lavis brun, à l'or et à la plume et à l'encre brune. Pliure verticale sur le bord gauche. Collé en plein.
Forme
cintrée

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, I, n° 228 (Ligozzi) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach,
acquis pour le roi en 1671

A. Critères de l'identification

Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 :

- montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ;
- numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ;
- paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ;

- marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins :

- transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ;
- paraphe Prioult [L. 2953].

L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine.

B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute.
Paris, Archives nationales, O1 1967.

Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne :

228

Une Madaliene couchée ou il y a 2 petits anges qui sont dans un gloire figure entiere a la plume et lavé sur de papier jaune rehaussé d'or de 9 pouce de long sur 12 1/2 pouce de haut

dudit [de Jacopo Ligozzo]

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.478, chap. : Ecole vénitienne, carton 32. (...) Numéro : 3696. Nom du maître : Ligozzi, Jacopo. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er. Désignation des sujets : La Madeleine expire dans sa grotte. Dessin à la plume, lavé et rehaussé d'or. Il a été exposé en l'an dix sous le n° 171. mention d'exposition barrée Dimensions : H. 27 x L. 17cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 240francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD35
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Le dessin italien sous la Contre-Réforme, Paris, Musée du Louvre, 19/05/1973 - 17/09/1973
- Repentirs, Paris, Musée du Louvre, 12/03/1991 - 17/06/1991
- Notice des dessins originaux, esquisses peintes, cartons, gouaches, pastels, émaux, miniatures et vases étrusques, Exposés au Musée central des Arts, dans la Galerie d'Apollon, en Messidor de l'an X de la République Française. Seconde partie, Paris, Musée du Louvre, 20/06/1802 - 06/1811
- Notice des dessins, peintures, émaux et terres cuites émaillées exposés au Musée Royal, dans la Galerie d'Apollon, Paris, Musée du Louvre, 1820 - 1838
- Notice des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole italienne], Paris, Musée du Louvre, 1838 - 1866
- Jacopo Ligozzi (vers 1550-1627) : Un dessinateur à la cour des Médicis, Paris, Musée du Louvre, 27/01/2005 - 25/04/2005
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances