Etude pour le portrait de chevalier de Nanteuil-Lanorville (1754-1834)

vers 1817
RF 1400, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 1400, Recto
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 3
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.19, p.111
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Pagnest, Amable Louis Claude (1790-1819)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Etude pour le portrait de chevalier de Nanteuil-Lanorville (1754-1834)
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Autrefois monté avec les RF 1398, 1399, 1401 et 1402.
'Un des nombreux croquis d'attitude pour le portrait de Denys-Germain de Nanteuil-Lanorville (1754-1834), administrateur général des Messageries royales. Le tableau daté de 1817 fut acquis par le musée du Louvre en 1830 (Inv. 7077). Ce dessin et les deux suivants Inv. RF 1398 et RF 1399) sont à rapprocher de cinq études à la plume et encre brune du musée Bonnat à Bayonne (Inv. 2355, 2356, 2357, 2358, 2359) et d'une esquisse peinte du musée Magnin à Dijon (Inv. 755).' 'Version la plus proche du tableau du Louvre.'
(C. Legrand (sous la dir. de), 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 1 et 3, p. 14.)'
Dessin présentant au verso : deux études pour un personnage drapé.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,108 m ; L. 0,104 m
Matière et technique
Mine de plomb.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1817

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ernest Chesneau ; achat par le musée du Louvre en 1882 (L. 1886 a).
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1882

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances