Figure assise bénissant ; homme endormi ; saint de profil

1846/1847
RF 16061, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 16061, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.24, p.97
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
RICHOMME Joseph Théodore (1785-1849)
Ecole française
inspiré par Spinello, Aretino
inspiré par Giotto di Bondone

description

Dénomination / Titre
Figure assise bénissant ; homme endormi ; saint de profil
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
La figure de gauche est une copie d'après la fresque 'Saint Benoit et les moines au couvent de Vicovaro' peinte par Spinello Aretino dans la sacristie de San Miniato al Monte, Florence. L'homme endormi au centre de la feuille est repris d'une figure se trouvant en bas à gauche de 'l'Apparition à saint Grégoire' peinte à fresque par Giotto à Assise. A droite, la figure d'Isaac reprend celle d'Isaac bénissant Jacob des Histoires de l'Ancien Testament', peintes dans la nef de la basilique de Saint-François d'Assise, alors assignées avec certitude à Cimabue.
La feuille date sans doute du séjour italien de Richomme, entre 1846 et 1847.
Voir : F. Chiocci, 'Copie francesi dai primitivi italiani. Disegni, acquerelli, lucidi', Thèse de doctorat, Rome, Università Roma Tre, année 2007-2008, p. 270, n° 179.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,216 m ; L. 0,328 m
Matière et technique
Mine de plomb, sur papier calque. Inscription à la mine de plomb, en bas à gauche : 'Spinello Aretino, S. Miniato', au centre : 'Giotto Assisi', à droite : 'Cimabue, Assise'.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1846/1847

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Musée National du Luxembourg

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances