Etude pour un décor de plafond

vers 1663
Numéro d’inventaire
INV 29543, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 12628
MA 10523
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 6022
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.183
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Etude pour un décor de plafond
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Etude pour les figures de stuc que Balthazard Marsy sculptera dans la galerie d'Apollon, sous le cartouche octogonal évoquant la 'Nuit' ou 'Diane' (cf. Fr. Souchal, 'French sculptors of 17th and 18th Centuries. The reign of Louis XIV', Oxford, 1987, p. 37, 39). Le décor, avec notamment le fronton à volutes surmonté d'un demi-cercle est rapidement tracé à la sanguine. Tout l'intérêt se porte sur les hommes à presque nus qui supportent le cartouche et sur le petit satyre verseur d'eau qui symbolise le signe du Verseau. L'homme qui, à gauche, correspond au mois de janvier est vu sous les traits d'un vieillard dont la tête est couverte d'une draperie, représentation traditionnelle de l'hiver. Pour ces trois figures, la technique - pierre noire et lavis gris - et celle que Le Brun utilise constamment pour les projets de sculpture.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 56, p. 48, 49) En 1663, la galerie d'Apollon du Louvre, reçu un décor peint et sculpté, conçu par Le Brun. La décoration resta inachevée, mais les planches gravées par A.J. Renard de Saint-André, réunies dans un recueil, 1695 (Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale, Aa 33) permet la connaissance du programme imaginé par Le Brun.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,414 m ; L. 0,554 m
Matière et technique
Sanguine pour la mise en place du décor, pierre noire, lavis pour les figures. Echelle, en bas, à la sanguine, cotée jusqu'à 6. Nombreuses annotations de la main de l'artiste : en haut, dans le demi-cercle : 'Les figures qui sont esbauchez sur les frontons ont six pieds huit pouces' ; à gauche et à droite, sur le fronton : 'Janvier février' ; en bas, à gauche du triton : 'signe' du 'verseur d'eau', et l'opposé : 'signe du'. Pliure verticale très marquée, au milieu de la feuille. Restauré en 2000

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1663

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.7, p.1312, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Numéro : 10523. Nom du maître : Idem & Le Brun, Charles /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1509 A.B.C.D.E.F.G.H.I.K.L.M.N.O.P.Q.R.. Désignation des sujets : Agencemens de plafonds, d'ornemens et de figures. Ces dessins faits de différentes manières. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : 17 Vu au crayon#trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître. Cote : 1DD39
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand Format (S)

Expositions

- Accrochage Le Brun, Paris, Musée du Louvre, 23/04/2000 - 20/10/2000
- Peupler les cieux. Les plafonds parisiens au XVIIe siècle, Paris, Musée du Louvre, 19/02/2014 - 19/05/2014
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances