La Vierge et l'Enfant, sainte Elisabeth, le petit saint Jean et deux anges

RF 54416, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 54416, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
DUMONSTIER Geoffroy (documenté en 1535-1573)
Ecole française

Anciennes attributions :
BUNEL Jean (documenté en 1517-documenté en 1518)
Ecole française
BUNEL Jacob (1558-1614), attribué à
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La Vierge et l'Enfant, sainte Elisabeth, le petit saint Jean et deux anges
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
L'attribution à Dumonstier est assurée par les analogies avec au moins trois pièces gravées à l'eau-forte portant le nom de l'artiste, une Vierge à l'Enfant, une Immaculée Conception et un Saint Jean à Patmos (H. Zerner, 1969) qui présentent stylistiquement de nombreux points communs avec ce dessin. (D. Cordellier, 2011).
Ce dessin est mis en analogie avec un tableau attribué Geoffroy Dumonstier « Triumphe exquis au chevalier fidele » commandé par la confrérie Notre-Dame du Puy d'Amiens en 1548. « Le projet pour lequel ce dessin a été composé n'est pas connu, mis il comporte une allusion à la royauté française : la couronne que l'ange s'apprête à déposer sur la tête de la Vierge est couverte et fleurdelisée. On peut supposer que la scène fait allusion au sacre d'Henri II en juillet 1547. Cette datation paraît cohérente avec les détails de costume que l'on relève dans la phase classique de la Renaissance française.../...L'inscription « Jehan Bunel » à la face et celle du revers à moitié effacée, « Bunel peintre français son...p... » sont sans doute postérieures à la réalisation du dessin et renvoient à un peintre encore très mal connu, ancêtre des Jacob et François Bunel actifs sous Henri IV. La feuille reparaît au XIXe siècle où elle est passée par les collections Destailleur et Chennevières (1). Préemptée par le Louvre en 2006 sous une attribution à Jacob Bunel (Blois, 1558 - Paris, 1614), elle a été rendue par Dominique Cordellier, qui l'a comparée notamment à l'eau-forte La Justice datée 1547 (cat.34) (2). La construction de cette figure de Vierge nous paraît cohérente avec celle du Puy dit de 1548. La lumière crue venant de côté » plonge chaque fois une large part des visages dans l'ombre. (1. L.-A. Prat & L. Lhinares, 2007 ; 2. D. Cordellier, 2017) » (O. Carpi, 2021).

Bibliographie :
H. Zerner, « École de Fontainebleau : Gravures », Paris, Arts et métiers graphiques, 1969¿, G.D. 13, 18 et 11
L.-A. Prat & L. Lhinares, « La Collection Chennevières, quatre siècles de dessins français », Paris, 2007, cat.149, p.261
D. Cordellier in 'Les enluminures du Louvre, moyen âge et Renaissance', catalogue raisonné sous la direction scientifique de François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier, assistés de Laura Angelucci et Roberta Serra, Paris, 2011, p. 260 (Geoffroy Dumonstier)
D. Cordellier, « Dessins inédits de Geoffroy Dumonstier, « imitateur de la manière austère et sauvage » de Rosso Fiorentino » in Peindre à Rouen au XVIe siècle », Cinisello Balsamo, 2017, pp.195-215
D. Cordellier & C. Decu Teodorescu, « Une enluminure de Geoffroy Dumonstier sur un dessin de Jean Cousin », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, travaux et documents, tome LXXXII, Genève, 2020, n° 2, p. 345-356, notamment page 347-348 fig. 2.
O. Carpi, « 'Mon zèle pour le salut de grans et petits mes cohabitans, ville, royaume et à Dieu'. Les Puys Notre-Dame de la première modernité comme représentation de l'identité politique des bourgeois d'Amiens (vers 1540 - vers 1620) (1) » in « Les Puys d'Amiens. Chefs-d'œuvre de la cathédrale Notre-Dame », François Séguin, cat. exp. Aliens, musée de Picardie, 3 juillet - 10 octobre 2021, Paris, Faton, 2021, pp.116-185, n°33, p.132, repr.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,24 m ; L. 0,155 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun.
24 x 15,5 cm
Inscription à la plue et encre brune en bas à gauche : « Jehan Bunel » et inscription au revers à moitié effacée, « Bunel peintre français son...p..."
Restauré en 2006

Données historiques

Historique de l'œuvre
Vente Paris, Hôtel des Commissaires-Priseurs, 27 et 28 avril 1866, (Me Delbergue-Cormont, assisté de M. Clément) - Collection d'un amateur (M.H. Destailleur selon Chennevières), n° 36 - marquis Philippe de Chennevières (1820-1899 ; L.2072 ou L.2073 en bas à gauche ; cité dans 'Une collection...', l'Artiste, 1894-1897, chap. III, p. 265-266, p. 52-53 de la numérotation continue, voir Prat, 1979) ; vente de feu M. le marquis de Chennevières, 2e vente, Paris, Hôtel Drouot, 4-7 avril 1900, n° 56 (56. - Une sainte famille. A la plume, lavé de bistre. - Collection Destailleurs.) (adjugé 90 francs à Roblin) - Vente, Paris, Hôtel Drouot, 22 mars 2006, n° 75, repr. (comme attribué à Jacob Bunel) ; achat par préemption. Commission du 16 mars 2006.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2006

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Les Puys d'Amiens. Chefs-d'oeuvre de la cathédrale Notre-Dame
Etape :
Musée de Picardie, Amiens, France - 03 juillet - 10 octobre 2021
Organisée par : Musée de Picardie (Amiens, France)
- La collection Chennevières. Quatre siècles de dessins français
Etape :
Musée du Louvre - Hall Napoléon, Paris, France - 08 mars - 07 juin 2007
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Dernière mise à jour le 28.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances