face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Ollivier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Ollivier
© 1999 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Le Christ mort

1650 / 1654 (2e quart du XVIIe siècle)
INV 1128 ; MR 620
Département des Peintures
Actuellement visible au Louvre
Salle 913
Aile Sully, Niveau 2
Inventory number
Numéro principal : INV 1128
Autre numéro d'inventaire : MR 620
Artist/maker / School / Artistic centre
Champaigne, Philippe de (Bruxelles, 1602 - Paris, 1674)
France École de

Description

Object name/Title
Titre : Le Christ mort
Description/Features

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 0,68 m ; Hauteur avec accessoire : 0,855 m ; Largeur : 1,97 m ; Largeur avec accessoire : 2,11 m ; Epaisseur avec accessoire : 6,5 cm
Materials and techniques
huile sur bois

Places and dates

Date
2e quart du XVIIe siècle (vers 1650 - 1654)

History

Object history
Historique
Succession Philippe de Champaigne, inventaire après décès du 17 août 1674 (cf.Grouchy et Guiffrey (Ju.), 1892) ; succession Jean-Baptiste de Champaigne, inventaire après décès du 29 octobre 1681 ; probablement légué à l’abbaye de Port-Royal-des-Champs puisqu’il figure dans le cloître en 1693 ; transféré à Port-
Royal à Paris, octobre 1709 ; saisi à la Révolution ; dépôt des Petits-Augustins, puis transféré au Muséum (Louvre), 1793 ; exposé à l’ouverture du Muséum (Louvre), 1793 (no 246 du catalogue ; cf. Dubreuil, 2001).

Commentaire
Inscr. b. : Quicumque baptizati sumus in Christo Jesu, in morte ipsius baptizati sumus. / Consepulti enim sumus cum illo per baptismum in mortem.
Romanorum.6.v.3. et 4. L’inscription peinte en trompe l’oeil est reprise de l’Épître aux Romains dans la Bible : « Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés » (Ro, 6, 3-4). Il est utile de donner également la traduction, plus libre, de la Bible de Port-Royal : « Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, nous avons été baptisés en sa mort ? Car nous avons été ensevelis avec lui par le baptême pour mourir au péché. » Le baptême par le sang du Christ et cette « mort au péché » désignent bien sûr la vie éternelle et le triomphe ultime sur la mort. Le tableau de Champaigne est saisissant par sa puissance plastique et son dépouillement : aucun personnage n’est représenté auprès du Christ, parfaitement isolé et livré au regard du spectateur avec un fort effet de relief. Le corps repose sur une dalle de pierre recouverte d’un linceul blanc. Il est presque entièrement à ’horizontale, ce qui tranche avec la tradition des Pietà et des Déplorations, où le Christ est partiellement relevé. Ici, seules les épaules et la tête, auprès desquelles est appuyée la couronne d’épines, sont légèrement inclinées. L’isolement du Christ fait ressentir son abandon. Le naturalisme dans la représentation des chairs
livides et des blessures sanglantes marque la réalité de la mort, et donc la spiritualité de la kénose, de l’abaissement de Dieu dans la nature humaine. Devant cette oeuvre, il est impossible de ne pas évoquer Le Christ mort de Hans Holbein, conservé au Kunstmuseum de Bâle (1521), qui a tant marqué Dostoïevski. La présence du Christ mort dans l’inventaire après décès de l’artiste laisse entendre qu’il s’agit d’une oeuvre très personnelle qui n’a pas résulté d’une commande. On sait que
Philippe de Champaigne était un peintre chrétien à la foi profonde marquée par la spiritualité janséniste à partir du milieu des années 1640. Nicolas de Plattemontagne a exécuté une gravure d’après Le Christ mort de Champaigne en 1654, date qui constitue donc un terminus ante quem pour l’exécution
du tableau. L’oeuvre est peinte sur un panneau constitué de trois planches de chêne. Elle a été restaurée en couche picturale par Pierre Michel en 1940 et 1956.
Acquisition details
saisie révolutionnaire
Acquisition date
date d'arrivée au Musée : 1793
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Peintures

Location of object

Current location
Sully, [Peint] Salle 913 - Philippe de Champaigne (1602-1674)

Bibliography

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 37, ill.coul, n°67
- La fabrique des saintes images. Rome-Paris, 1580-1660, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, du 2 avril au 29 juin 2015), Paris, Louvre éditions/Somogy éditions d'art, 2015, p. 7, 234-235, coul, p. 234-235, CAT. 73
- Cousinié, Frédéric, Esthétique des fluides. Sang, Sperme, Merde dans la peinture française du XVIIe siècle, Paris, Edition du Félin, 2011, p. 47-133
- Chéreau, Patrice (dir.), Les visages et les corps, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 4 novembre 2010 - 31 janvier 2011), Paris, Skira-Flammarion / Louvre éditions, 2010,
- Tapié, Alain ; Sainte Fare Garnot, Nicolas (dir.), Philippe de Champaigne (1602-1674), entre politique et dévotion, cat. exp. (Lille, Palais des beaux-arts, 27 avril -15 août 2007 ; Genève, Musée Rath, 20 septembre 2007-13 janvier 2008), Paris, Réunion des musées nationaux, 2007,
- Pericolo, Lorenzo, « "Philippe, homme sage et vertueux": essai sur l'art et l'oeuvre de Philippe de Champaigne, 1602-1674 », dans Philippe de Champaigne, Bruxelles, La Renaissance du livre, 2002, p. 16-17
- Dubreuil, Marie-Martine, « Le Catalogue du Muséum Français (Louvre) en 1793 », Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 2001 (2002), p. 125-165, n° 246
- Marin, Louis, Philippe de Champaigne ou La présence cachée, Hazan, Paris, 1995, p. 217-223
- Philippe de Champaigne et Port-Royal, cat. exp. sous la dir. de Claude Lesné (Magny-les-Hameaux], Musée national des Granges de Port-Royal, 29 avril-28 août 1995), Paris, Réunion des musées nationaux, 1995, n° 29
- Mérot, Alain, La Peinture française au XVIIe siècle, Paris, Gallimard /Electa, 1994, p. 143
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. III. Ecole française, A-K, Paris, R.M.N., 1986, p. 118, ill. n&b
- Dorival, Bernard, Philippe de Champaigne (1602-1674) : La vie, l'oeuvre, et le catalogue raisonné de l'oeuvre, volume II, Paris, Léonce Laget, 1976, p. 47-48, p. 413 (n&b), n° 74
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : I, A-L, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 56, 261, fig. 99, n° 99
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 64
- Exposition de 700 tableaux de toutes les écoles antérieurs à 1800 tirés des réserves du département des peintures, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 1960), Paris, 1960, p. 71, n°280
- Philippe de Champaigne, cat. exp. (Paris, Musée national de l'Orangerie. 1952), Paris, Éditions des musées nationaux, 1952, n° 46
- Tuetey, Alexandre ; Guiffrey, Jean, La commission du Muséum et la création du musée du Louvre (1792-1793)- Documents recueillis et annotés par Alexandre Tuetey et Jean Guiffrey, Inventaire des Objets contenus dans le Museum et dans les dépôts sous la surveillance des gardiens du Museum, 5 novembre-3 décembre 1793, Paris, Jean Schemit, (Archives de l'art français, recueil de documents inédits publiés par la Société de l'histoire de l'art français. Nouvelle période, t. III), 1909, p. 118, 307, 393
- Rosenberg, Pierre, « Poussin and God », The Burlington Magazine, 157, 1349, 2015, août, p. 561-563, p. 561

Exhibition history

- Philippe de Champaigne, Lille (Externe, France), Musée des Beaux-Arts, 26/04/2007 - 15/08/2007, étape d'une exposition itinérante
- Patrice Chéreau: les corps et les visages, Sully, [Peint] Salle 43 F - Restout : grande peint. d'Histoire au XVIIIè, 03/11/2010 - 31/01/2011
- Philippe de Champaigne, Genève (Suisse), Musée Rath, 20/09/2007 - 13/01/2008, étape d'une exposition itinérante
- La fabrique des saintes images. Rome-Paris, 1580-1660, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 30/03/2015 - 29/06/2015
- Philippe de Champaigne et Port-Royal, Magny-les-Hameaux (France), Musée de Port-Royal des Champs, 28/04/1995 - 28/08/1995
Last updated on 10.01.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.