face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2007 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2003 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 2007 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2003 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Vanité au cadran solaire

Date de création/fabrication : XVIIe siècle (1630 - 1640)
Anonyme
France, École de
Stoskopff, Sébastien, Attribué à
Inventory number
Numéro principal : RF 1989 29
Artist/maker / School / Artistic centre
Anonyme
France École de
Stoskopff, Sébastien (1597 - 1657), Attribué à

Also attributed to:
Ancienne Attribution : Stoskopff, Sébastien (1597 - 1657)

Description

Object name/Title
Titre : Vanité au cadran solaire
Description/Features

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 0,67 m ; Hauteur avec accessoire : 0,81 m ; Largeur : 0,86 m ; Largeur avec accessoire : 1,003 m
Materials and techniques
huile sur toile

Places and dates

Date
XVIIe siècle (1630 - 1640)

History

Object history
Historique
Collection Jean Riechers (1898-1974), Neuilly-sur-Seine, avant 1960 ; acquis par dation, 1989.

Commentaire
Cette vanité a été publiée sous le nom de Sébastien Stoskopff par Hans Haug en 1961 (cf. Haug, 1961) puis par Hahn-Woernle en 1996 (cf. Hahn-Woernle, 1996). Cette attribution a été mise en doute par Jacques Thuillier et Pierre Rosenberg en 1988 (cf. Rosenberg (P.) et Thuillier, 1989). Jean Habert a prudemment évoqué un « peintre s’inspirant des vanités du maître alsacien et travaillant à Paris à l’époque du séjour de celui-ci dans la capitale » (cf. Habert, Nouv. acq.1987-1990). L’estampe peinte en trompe l’oeil en bas à droite reproduit le premier état d’une eau-forte de Laurent de La Hyre, Le Châtiment de Marsyas. Cette gravure fait partie d’une suite mythologique de quatre compositions de La Hyre datées vers 1626, dite « petite suite mythologique » (cf. Rosenberg (P.) et Thuillier, 1989, p. 132-133).
La radiographie du tableau du Louvre a révélé l’image d’une statue de la Vierge à l’Enfant placée dans une niche, qui a été recouverte par un rideau vert comprenant du jaune de plomb et d’étain, et donc antérieure au début du XVIIIIe siècle. Ce rideau vert a ensuite été masqué par le rideau brun actuellement visible à droite. L’oeuvre a été peinte sur une toile comprenant 17 × 18 fils au cm2.
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Acquisition details
dation
Acquisition date
date : 1989
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Peintures

Location of object

Current location
non exposé

Bibliography

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 232, ill.coul., n°482
- Hahn-Woernle, Brigit, Sebastien Stoskopff, mit einem kritischen Werkverzeichnis der Gemälde, Stuttgart, Hatje, 1996, n°36
- Foucart, Jacques (dir.), Musée du Louvre. Nouvelles acquisitions du Département des Peintures (1987-1990), Paris, R.M.N., 1991, p. 94-97
- Faré, Michel, Le grand siècle de la nature morte en France, le XVIIe siècle, 1974, p. 120

Exhibition history

- Acquisitions récentes des sept départements du musée du Louvre, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 26/03/1990 - 23/07/1990
- Nouvelles acquisitions du département des peintures, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 07/11/1991 - 18/02/1992
Last updated on 19.01.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.