© 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 1993 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Photographe Inconnu
© 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 1993 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Photographe Inconnu

Plaque de mitre ou de gants faisant partie d'une paire (plaque de droite)

avant 1291
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
OA 3437
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 503
Aile Richelieu, Niveau 1
Inventory number
Numéro principal : OA 3437
Artist/maker / School / Artistic centre

Description

Object name/Title
Titre : Plaque de mitre ou de gants faisant partie d'une paire (plaque de droite)
Ancien titre : Plaque de gants de Jean de Chanlay
Autre titre : Plaque de mitre de Jean de Chanlay
Type of object
plaque de mitre (?) ; plaque(s) de gants (?) ; plaque(s) de gants (?)
Description/Features
Les deux plaques OA 3437 et OA 3438, qui ont beaucoup souffert de leur enfouissement, présentent la même structure : le médaillon d’émail cloisonné est serti sur un anneau de cuivre doré ; ce dernier déborde largement tout autour, par une bordure ajourée de trous qui permettaient de coudre les médaillons sur leur support. Les deux émaux, bien que proches et tous deux de composition géométrique, sont dissemblables.
Le premier (OA 3437) est centré sur un fruit d’or grenu, très saillant, fixé au milieu d’une rosette d’émail grenat aubergine, très sombre, aujourd’hui à peine translucide. Tout autour rayonnent des trèfles blanc grisâtre, dans un fond vert translucide, délimité par un motif étoilé qui détermine huit demi-cercles bleu sombre translucide à demi-quadrilobes jaune vif ; la bordure, grenat aubergine translucide, est occupée par des quadrilobes opaques, alternativement bleu sombre et blanc grisâtre.
Le second (OA 3438) offre un motif d’étoiles gigognes. Dans la partie centrale, trop endommagée pour que l’on sache si elle comportait un élément saillant, subsistent des trèfles alternés, blancs et jaune pâle ; dans la grande étoile, le fond bleu sombre translucide est animé de motifs de trois trèfles (blancs, jaunes, celui du centre étant alternativement bleu turquoise ou bleu clair) dont la base, en forme de pointe renflée, est bleu turquoise ou bleu très clair. Le décor est complété, entre les branches de l’étoile, par des trèfles rouges sur fond vert translucide ; la bordure vert translucide est semée de pois blancs et jaunes.
Bien qu’elles soient considérées comme des plaques de gants, leur dissemblance ferait plutôt penser à des plaques de mitre. La date de 1291 situe les deux médaillons parmi les plus anciens émaux de plique connus : l’altération ne réussit pas à masquer la subtilité de leur palette, où domine l’opposition entre les fonds vert émeraude et bleu sombre translucide.

Physical characteristics

Dimensions
Diamètre : 4,5 cm ; Epaisseur avec accessoire : 0,3 cm
Materials and techniques
Matériau : or
Matériau : cuivre
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Technique : émail cloisonné (techniques métal->émaillé = émaillage = émail = émaux)
Technique : émail de plique (techniques métal->émaillé = émaillage = émail = émaux->émail cloisonné)

Places and dates

Date
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : avant 1291
Place of origin
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

History

Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Husson, Georges (Collectionneur)
Acquisition details
achat
Acquisition date
date : 11/1893
date de comité/commission : 23/11/1893
date de l'arrêté/décision : 30/12/1893
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Location of object

Current location
Richelieu, [OArt] Salle 503 - Jeanne d'Evreux, Vitrine 7

Bibliography

- Le Pogam, Pierre-Yves, « Les tombeaux de l'abbaye de Preuilly », dans Blary, François ; Flambard Héricher, Anne-Marie (dir.), L'abbaye cistercienne de Preuilly, une redécouverte, Bruxelles, CReA-Patrimoine (Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine), 2021, 277-311, p. 313-326, fig. 2, 9a, 10
- Distefano, Giampaolo, Esmaltis viridibus - Lo smalto de plique tra XIII e XIV secolo, Savigliano (Cuneo), L'Artistica editrice, 2021, p. 143-145, n° 1
- Biron, Isabelle, Emaux sur métal du IXe au XIXe siècle. Histoire, technique et matériaux, Dijon, Faton, 2015, p. 159-175, fig. 1a et 1b p. 160 ; 9 p. 164 ; 10 p. 164
- L'Art au temps des rois maudits. Philippe le Bel et ses fils, 1285-1328, cat. exp. (Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 17 mars - 29 juin 1998), Paris, Réunion des musées nationaux, 1998, n° 133
- Gaborit-Chopin, Danielle, « Guillaume Julien "et compagnie" », Bolletino d'Arte, 1997, p. 71-83, p. 79
- Un trésor gothique : la châsse de Nivelles, cat. exp. (Cologne, Schnütgen Museum, 24 novembre 1995 - 11 février 1996 et Paris, MNAM-Thermes de Cluny, 12 mars - 10 juin 1996), Paris, Réunion des musées nationaux, 1996, p. 252, ill. 1 p. 251
- Taburet-Delahaye, Elisabeth, L'orfèvrerie gothique au Musée de Cluny (XIIIe - début XVe siècle), [musée de Cluny], Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1989, p. 116
- Notre-Dame de Paris 1163 - 1963, cat. exp. (Paris, Sainte-Chapelle, juin - octobre 1963), Paris, impr. Les Presses Artistiques, 1963, n° 37
- Maillé, marquise de, « L'église cistercienne de Preuilly (Seine-et-Marne) », Bulletin Monumental, 1930, p. 257-354, p. 331-333, p. 333
- Enlart, Camille, « L'émaillerie cloisonnée à Paris sous Philippe le Bel et le Maître Guillaume Julien », Monuments et mémoires publiés par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Fondation Eugène Piot, T. XXIX, 1927-1928, p. 86-97, p. 87-89, fig. 14
- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph, Musée du Louvre. Catalogue sommaire de l'orfèvrerie, de l'émaillerie et des gemmes du Moyen Age au XVIIème siècle, Paris, Gaston Braun éditeur, 1914, p. 29, n° 139
- Chappée, Jules, « Le tombeau de Jean de Chanlay, évêque du Mans à l'abbaye de Preuilly », Revue Historique et Archéologique du Maine, second semestre, T. 40ème, 1896, p. 50-62, p. 55-58, p. 56
- Aufauvre, Amédée ; Fichot, Charles, Les monuments de Seine-et-Marne : description historique et archéologique et reproduction des édifices religieux, militaires et civils du département, Paris, publié par les Auteurs, rue de Sèvres, 39, 1858, p. 149-150, entre les pages 148 et 149
- Martin, Arthur, « Note sur deux plaques émaillées découvertes à Preuilly, en 1856, dans le tombeau de Jean de Chanlay, évêque du Mans », Mémoires de la Société impériale des Antiquaires de France, 3ème série, t. III, 1857, p. 382-386, p. 382-386, fig. 1
- Grésy, Eugène, « Notice sur l'abbaye de Preuilly (Seine-et-Marne) », Mémoires de la Société Impériale des Antiquaires de France, tome vingt-troisième, 1857, p. 329-381, p. 375
- Evans, Joan, « On a enamelled lid at All Souls College, Oxford », Proceedings of the Society of Antiquaries of London, volume 30, 21 février 1918, p. 92-97, p. 93-94
- Le Pogam, Pierre-Yves, « La dalle funéraire de Norbert, abbé de Preuilly, et quelques autres dalles gravées des XIIIe et XIVe siècles [séance du 28 janvier 2015] », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 2015 (2018), p. 55-67, p. 65-66

Exhibition history

- L'Art au temps des rois maudits. Philippe le Bel et ses fils, 1285-1328, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 17/03/1998 - 29/06/1998
Last updated on 30.11.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.