face, recto, avers, avant © 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
dos, verso, revers, arrière © 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Baiser de Paix : la Vierge glorieuse entre saint Jean Baptiste et sainte Barbe

Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : 1425 - 1450
Lieu de création : France du nord-est = France du nord est = nord est de la France (Europe)
Lieu de provenance : Saponay (Picardie->Aisne)

Actuellement visible au Louvre
Salle 504
Aile Richelieu, Niveau 1
Inventory number
Numéro principal : OA 6455
Artist/maker / School / Artistic centre

Description

Object name/Title
Titre : Baiser de Paix : la Vierge glorieuse entre saint Jean Baptiste et sainte Barbe
Type of object
baiser de paix
Description/Features
Le haut de la plaque, convexe, est taillé à pans coupés. Tous les fonds sont guillochés. La plaque est bordée d’un motif de rinceaux à palmettes dentelées, sauf en bas où est sculpté l’inscription champlevée en lettre gothiques : « hanry. Lerdenoi ». En haut de la partie centrale se déploie un arc trilobé, légèrement surbaissé, à gros fleurons feuillus. Sous la partie centrale de l’arc, un angelot en buste, vu de face, s’apprête à déposer la couronne sur la tête de la Vierge. Celle-ci vêtue d’une robe recouverte d’un grand manteau, regarde l’Enfant qu’elle porte sur son bras gauche et auquel elle tend une pomme. A sa droite, saint Jean Baptiste, à la longue barbe bifide, vêtu de la melote et d’un manteau, désigne de l’index l’Agneau qu’il tient dans les bras. A sa gauche, sainte Barbe, munie de son attribut, la tour, et d’une palme, est tournée vers la Vierge ; son grand manteau est retenu au col par un gros fermail ; ses cheveux sont maintenus par un mince diadème. Tous les personnages sont nimbés.
Le nom d’Henri Lerdenoi, donné par l’inscription et qui doit désigner le commanditaire, et la provenance ancienne de cette pièce militent en faveur d’une origine du Nord-Est de la France. Le style, assez fruste mais simple et attachant, diffèrent de celui des baisers de Paix contemporains, ne contredit pas cette hypothèse. Le type du visage de saint Jean Baptiste permet de place ce baiser de Paix dans la suite du courant « bourguignon » ou franco-flamand (cf. OA 6071).
Inscriptions
Inscription :
champlevée en lettres gothiques, sur la bordure inférieure "hanry. Lerdenoi"

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 11,6 cm ; Largeur : 8,3 cm ; Epaisseur : 4,5 cm
Materials and techniques
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Places and dates

Date
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : 1425 - 1450
Place of origin
France du nord-est = France du nord est = nord est de la France (Europe)
Provenance
Saponay (Picardie->Aisne)

History

Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Acquisition details
don
Acquisition date
date : 1911
Owned by
Etat
Held by
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Location of object

Current location
Richelieu, [OArt] Salle 504 - Sceptre de Charles V, Vitrine 1

Bibliography

- Williamson, Paul ; Davies, Glyn, Medieval Ivory Carvings, I-II, 1200-1550 Part I et II, Londres, V§A Publishing, 2014, p. 401
- Paris 1400. Les arts sous Charles VI, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 22 mars - 12 juillet 2004), Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux / Fayard, 2004, n° 229
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, p. 519, n° 244
- Koechlin, Raymond, Les Ivoires gothiques français, 3 vol., Paris, A. Picard, 1924, p. 336 (tome I), pl. CLXI (tome III), n° 932 (tome II)

Exhibition history

- Paris 1400. Les arts sous Charles VI (1380-1422), Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 22/03/2004 - 19/07/2004
Last updated on 16.06.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.